Pollution : sommes-nous condamnés à étouffer ?

 |   |  166  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, sommes-nous condamnés à étouffer à cause de la pollution ?

C'est le plus long et le plus intense pic de pollution hivernal depuis dix ans. À Paris le seuil d'alerte - 80 microgrammes de particules fines par mètre cube d'air - a été franchi pour le troisième jour consécutif. Mais les habitants de la capitale ne sont pas les seuls à étouffer : Avignon, Rouen, Grenoble, les vallées alpines, et plus généralement l'Europe de l'Ouest sont impactés par ce phénomène nocif pour la santé.

Conversion du parc automobile, réduction des émissions liées aux activités industrielles et au chauffage au bois, développement de modes de transport alternatifs ou encore la très controversée circulation alternée, de quels leviers dispose la France pour clarifier son air ? Comment concilier politiques socio-urbanistes justes et réduction de la pollution ?

Pour en débattre, Isabelle Coll, chimiste et physicienne de l'atmosphère, Olivier Blond, président de l'association Respire et Bernard Darniche, président de l'association Citoyens de la route.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2016 à 0:06 :
Au fond de ma plouquie en pays de la loire, le coin est nul, aucun magasin, les gens des taiseux et beaucoup de vent, mais une bonne chose, environ 160/180m d'altitude, et la pollution en Sarthe qui nous vient d'île de France, merci du cadeau, reste en dessous des 100 m.
Ca va je respire bien, heureusement avec mon asthme et quand je descend vers le Mans je vois cette nappe dégueu qui essaye de nous étouffer.
Malgré tout, par respect envers mes concitoyens je roule au gpl pensant que d'autres feront le même choix.
a écrit le 14/12/2016 à 11:40 :
Ce que l'on anticipe plutôt, c'est que inexorablement on s'approche du moment où nous grillerons tous lorsque l'étoile solaire explosera !! Il sera préférable d'avoir organisé notre départ de cette planète d'ici là.
a écrit le 14/12/2016 à 10:52 :
En oligarchie, oui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :