Industrie : le Groupe Laisné entre croissance et harmonisation des métiers

 |  | 571 mots
Lecture 3 min.
Dans les mois qui viennent, le Groupe Laisné prévoit de diversifier ses produits et ses services avec notamment la création d'autres types de meubles, comme les rangements.
Dans les mois qui viennent, le Groupe Laisné prévoit de diversifier ses produits et ses services avec notamment la création d'autres types de meubles, comme les rangements. (Crédits : Groupe Laisné)
Spécialisé dans la conception et la fabrication de plans de travail et mobiliers d’agencement personnalisés à destination des professionnels, le groupe semi-industriel breton Laisné s’est construit depuis 2016 à partir du rachat de plusieurs entreprises. Outre le maintien de ses investissements sur 2020, il harmonise son activité avec la création de trois pôles métiers.

A période particulière, stratégie offensive. Le groupe semi-industriel breton Laisné a profité du confinement pour plancher sur sa stratégie, avec l'objectif de lier ses différentes branches de manière cohérente. Constituée depuis 2016 à partir du rachat de plusieurs entreprises de menuiserie basées à Brest (29), Morlaix (22) et Rennes (35), cette PME de 67 personnes est spécialisée dans la conception et la fabrication de plans de travail et de mobilier d'agencement personnalisé à destination des professionnels.

Pour consolider son positionnement d'acteur sur-mesure sur le marché français de l'aménagement intérieur, il lui manquait un socle commun. Depuis le 1er octobre, ses domaines d'activités...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :