DIRECT - Comment le tourisme peut (doit) -il rebondir en Centre-Val de Loire ?

 |   |  372  mots
A l’occasion son premier Connect Live en Centre-Val de Loire, la Tribune vous donne rendez-vous le mardi 2 juin à 10h30 autour de quatre invités de marque pour une émission « spécial tourisme » réalisée en partenariat avec la collectivité régionale. Au programme, la mesure précise de l’impact de la crise sanitaire, et les solutions urgentes et plus pérennes pour assurer le redémarrage de cet écosystème économique central au sein du territoire.

En tant que troisième ensemble touristique française, la région Centre-Val de Loire est particulièrement impactée par la crise sanitaire qui a provoqué et provoque encore la fermeture de certains sites. Si les châteaux d'Amboise, de Chenonceaux et de Chaumont sur Loire ont pu rouvrir récemment, la star du Val de Loire, Chambord, et le zoo de Beauval, premier site touristique de la région avec 1,6 million de visiteurs, ne peuvent accueillir les visiteurs que depuis le 2 juin. Une date qui sonne aussi comme une libération pour les milliers d'hôtels, cafés et restaurants arrêtés depuis le 15 mars. Le manque à gagner pour l'ensemble des acteurs du tourisme en Centre-Val de Loire atteindra probablement un milliard d'euros fin 2020, soir 30% du chiffre d'affaires annuel.

Quel est l'état des lieux exact de la filière touristique en termes d'ouvertures et de fermetures ? Quelles sont précisément les conditions sanitaires que doivent respecter les acteurs locaux qui ont réouvert leurs sites, ou s'apprêtent à leur faire ? Constitueront-t-elles un frein économique décisif notamment pour la restauration et les bars ? Malgré cet arrêt de près de trois mois, la saison 2020 est-elle encore sauvable en Centre-Val de Loire ?

A quels types d'aides, nationales et régionales comme le Fond Renaissance, ces acteurs touristiques tous métiers confondus ont-ils pu prétendre en urgence, et, surtout quels sont les autres dispositifs plus pérennes qui sont ou seront mis en place pour redresser dans le temps leur exploitation ?

Enfin, la crise sanitaire servira-telle de levier au tourisme en Centre-Val de Loire pour développer encore son identité respectueuse de l'environnement et professant un art de vivre inédit dans l'Hexagone ?

Autant de questions auxquels pourront répondre en direct sur le Live vidéo de la Tribune nos quatre intervenants :

François Bonneau, président de la région Centre Val de Loire

Sabine Ferrand, présidente régionale de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (UMIH)

Thierry Martignon, directeur régional de BPI France

Marc Metay, directeur du château d'Amboise

Lire aussi : Sauvetage du tourisme : Philippe promet 18 milliards et autorise les Français à partir en vacances (...en France)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2020 à 21:42 :
Plus on reconvertira rapidement les personnes travaillant dans le secteur touristique vers l'agroalimentaire de proximité, plus l'effondrement se passera en douceur. Visiblement certains continuent à dépenser leur énergie et nos moyens dans des secteurs sans avenir ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :