Tours, capitale de l’écologie sociale

 |   |  442  mots
Photo de famille des maires dans le cadre enchanteur des bords de Loire. Au centre Emmanuel Denis, nouveau maire de Tours entre Anne Hidalgo et Eric Piolle.
Photo de famille des maires dans le cadre enchanteur des bords de Loire. Au centre Emmanuel Denis, nouveau maire de Tours entre Anne Hidalgo et Eric Piolle. (Crédits : Reuters)
En réunissant à Tours une vingtaine de maires de grandes villes écologistes et de gauche, dont Paris, Lyon, Nantes, Strasbourg et Bordeaux, Emmanuel Denis, fraîchement élu dans la capitale tourangelle, se pose en artisan d’une nouvelle dynamique nationale autour de l’écologie sociale.

Echanger les bonnes pratiques et mettre en œuvre des synergies sur une dizaine de thématiques. Le futur réseau des villes écologiques et solidaires, constitué le 21 juillet sur les bords de la Loire, avance clairement son objectif de devenir le nouveau think tank des métropoles de gauche. La liste des sujets a ainsi été dressée lors de cette première journée inaugurale.

Au programme, notamment, l'utilité de l'implantation du futur réseau de la 5G, l'utilisation des pesticides, la place de la publicité sur le mobilier...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2020 à 12:03 :
Distance sociale, économie sociale, cas social, sécurité sociale, dette sociale, et bientôt gouvernement social, impôt social .. ? c'est quoi cette nouvelle mode? Un cri d'amour au Peuple?
a écrit le 23/07/2020 à 11:14 :
Mais elle a été prise quand la photographie ? Juste après les élections je suppose parce que la belle Loire, oui c'est un beau fleuve, est vraiment basse actuellement dans la Nièvre, comme jamais.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :