Surface de 4m2, "cahier de contact", restaurant à six... les nouvelles restrictions à Paris

 |  | 1292 mots
Lecture 7 min.
(Crédits : Reuters)
De nouvelles conditions d'accueil dans les restaurants et centres commerciaux de Paris et sa petite couronne entrent en vigueur ce mardi 6 octobre pour deux semaines. Des mesures inédites pour certaines, quand d'autres avaient déjà été introduites lors du déconfinement.

Le passage en zone d'alerte maximale de Paris et la petite couronne a entraîné la mise en place de mesures restrictives plus sévères. Celles concernant les bars et restaurants bouleversent l'organisation de ces établissements. Si les premiers sont contraints de fermer - sauf exception pour les « débits de boisson » - les seconds peuvent poursuivre leur activité à condition de respecter un protocole sanitaire strict. « Ce sont des mesures de freinage car l'épidémie va trop vite. Il faut la freiner avant que le système de soins ne soit débordé », a justifié le préfet de police de Paris Didier Lallement lundi 5 octobre.

Lire aussi : Les bars parisiens et en petite couronne fermés pour deux semaines

Un cahier de contact pour tracer les clients

Première grande nouveauté : les clients d'un restaurant devront laisser leur nom, leur numéro de téléphone et éventuellement leur e-mail dans un "cahier de contact". Ils pourront ainsi être prévenus par l'Assurance maladie en cas de détection d'un cas de Covid-19 chez un consommateur venu dans l'établissement. Ils ne seront toutefois pas contraints de télécharger l'application StopCovid, comme des rumeurs l'évoquaient, même s'ils y seront « fortement incités », ont précisé le ministère de la Santé et celui de l'Économie à l'AFP. Une mesure déjà mise en place dans de nombreux pays (Italie, Allemagne, Portugal, Suisse, Belgique, Angleterre, Autriche, Nouvelle-Zélande, etc) dont certains dès le déconfinement.

Lire aussi : L'application StopCovid "n'a pas obtenu les résultats espérés",...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2020 à 12:52 :
Le "début de la possibilité d'une éventuelle, mais probable sans en être sûr mais tous les chiffres indiquent qu'il y a du mieux dans certains cas pas partout mais ça s'améliore mais pas de façon générale non plus (et-c...), relance" va être particulièrement compliqué dans ces conditions là.

"Hey camarade, si les jeux sont faits, au son des mascarades on pourra toujours se marrer !"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :