Vélos et scooters électriques : Solution F veut accélérer le déploiement des stations de location

 |   |  338  mots
Solution F a breveté le premier hélicoptère 100 % électrique au monde © Solution F
Solution F a breveté le premier hélicoptère 100 % électrique au monde © Solution F (Crédits : Solution F)
Depuis 2005, l'entreprise réinvestit tous ses bénéfices en R&D. À son actif, le premier hélicoptère 100% électrique au monde (photo), un moteur hybride qui ne consomme que 2,6 litres aux 100 et une éolienne à axe vertical. En 2012, la PME s'est diversifiée dans la location de vélos et scooters électriques, une activité qu'elle entend développer rapidement..

C'est parce qu'il est tombé tout-petit dans la marmite du sport automobile, qu'Éric Chantriaux affiche un goût inaltérable pour la performance. En 1985, cet ancien pilote auto crée la société d'ingénierie en sport automobile Solution F, pour répondre d'abord à des besoins précis en matière de carburation, acoustique, amortisseurs, etc. Depuis 2005, la société, implantée à Venelles au nord d'Aix-en-Provence (CA de 7,2 millions d'euros en 2012, 45 salariés) s'est diversifiée et innove tous azimuts.

Solution F a ainsi déposé des brevets pour le premier hélicoptère 100 % électrique au monde, un moteur hybride qui ne consomme que 2,6 litres aux 100 km, une éolienne à axe vertical. Elle possède en outre le seul prototype mondial d'impression 3D grâce à un procédé de polymérisation de la matière avec un laser.

Un accord avec la SNCF

Solution F est devenue visible du grand public avec le rachat, début 2012, de Wattmobile, l'opérateur intermodal (alors en liquidation) créé en 2010 qui propose un service de location urbaine de vélos et scooters électriques disponibles en gare via un abonnement. Une levée de fonds de un million d'euros est en cours pour accélérer le déploiement des stations en France.

"Nous sommes en train de finaliser un accord avec la SNCF pour nous implanter dans 20 gares en France", précise Éric Chantriaux. Actuellement, le service est proposé dans les gares de Marseille Saint-Charles, Lyon Part Dieu et Paris-Montparnasse. L'abonnement se matérialise par une carte à puce qui permet d'avoir accès aux véhicules, mais également d'être informé sur la disponibilité du parc ou la charge des batteries.

Un succès qui prendrait le relais du titre mondial acquis en 2012 en moto-trial, grâce à des amortisseurs oléo-pneumatiques où le ressort est remplacé par du gaz sous pression. Enfin, si le moteur hybride sera prochainement exploité par des constructeurs étrangers, l'hélicoptère électrique a permis à Solution F de bluffer Eurocopter, avant de compter le groupe parmi ses clients.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/08/2013 à 11:59 :
Comment Solution F espérer réussir là où Wattmobile a échoué? En subventionnant son service par la SNCF? D'ailleurs du point de vue concurrence il me semble que la plupart des grosses agglomérations françaises dispose déjà d'un service de location de vélos dont quelques unités alimentent un trafic au delà de la Méditerranée et concernant les scooters on peut se demander s'il existe un réel marché hors de la capitale complètement bouchée à la circulation. La question du vol se pose également au même titre que celui des vélos. Autant cela pourrait être une alternative aux réseaux de transport en commun non accessible de nuit ou bien encore aux lignes de bus peu ou pas rentable car peu fréquentées, autant l'intérêt écologique du tout deux roues électriques est discutable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :