Défiscaliser dans le cinéma français grâce aux SOFICA

 |   |  539  mots
(Crédits : DR)
Les SOFICA sont des sociétés de financement d'œuvres cinématographiques et audiovisuelles qui ont pour vocation de participer au financement de la production indépendante de films français. En contrepartie de l'achat de parts dans une SOFICA, l'investisseur bénéficie d'une importante réduction d'impôts l'année de souscription.

Comment fonctionnent les SOFICA ?

Créées en 1985 par le Ministère de la Culture, les SOFICA ont pour objectif de participer au financement de productions audiovisuelles françaises, agréées par le Ministre de la Culture.

Les SOFICA sont des fonds qui s'adressent à tous les contribuables français souhaitant acquérir des parts dans la réalisation de films français. Le minimum de souscription est de 5 000 euros.

Par ailleurs, les SOFICA doivent respecter plusieurs conditions d'investissement :

  • Au moins 50 % des investissements perçus au sein de la SOFICA doivent être consacrés vers la production de films français indépendants
  • La SOFICA a la possibilité d'investir 20 % de son enveloppe dans la coproduction d'œuvres réalisées dans la langue du coproducteur majoritaire, membre de l'Union Européenne.

La souscription de parts de SOFICA n'est possible que sur une période de l'année, en général à partir du mois de Septembre. Pour cause, les SOFICA sont des fonds d'investissement soumis à un agrément de Bercy avec une enveloppe de collecte limitée chaque année.

En Octobre 2018, l'enveloppe de collecte s'élevait à 63 millions d'euros répartis sur 12 SOFICA (source : CNC).

En outre, la saison des SOFICA ne dure jamais très longtemps, du fait de l'intérêt des investisseurs pour ce produit de défiscalisation. Pour bénéficier de parts au sein d'une SOFICA, il est fortement conseillé aux investisseurs de préréserver leurs parts avant le lancement officiel de la période de commercialisation en contactant leur conseiller en gestion de patrimoine par exemple.

Pourquoi investir ?

Les SOFICA sont des produits d'investissement devenus indispensables pour la production de films français, et s'adressent donc aux investisseurs souhaitant encourager la production française.

Cependant, sans remettre en cause l'amour des français pour le 7ème art, les SOFICA sont des produits très appréciés par les investisseurs car ils permettent une importante réduction d'impôts sur le revenu, jusqu'à 48% de réduction des sommes investies !

Aussi, grâce à un investissement au sein d'une SOFICA, il est possible d'obtenir une réduction d'impôt annuelle s'élevant jusqu'à 8 640 €.

C'est sans aucun doute l'un des produits de défiscalisation les plus attractifs. L'avantage fiscal est très intéressant et peut être renouvelé chaque année, dans l'hypothèse où l'investisseur parvient à obtenir des parts au sein d'une SOFICA.

Par ailleurs, la réduction d'impôt obtenue grâce à l'investissement au sein de ce type de fonds, est soumise au plafond global des niches fiscales élargi à 18 000€ (à l'instar de la Girardin industrielle) au lieu de 10.000 € pour les autres réductions d'impôts.

Pour bénéficier de l'avantage fiscal de la SOFICA, l'investisseur s'engage à conserver l'ensemble des titres qu'il a souscrit jusqu'au 31 décembre de la cinquième année suivant celle de la souscription. Ce sont donc des placements financiers à moyen terme, dont la rentabilité dépendra en totalité du succès des films financés.

Parmi les derniers films financés nous pouvons évoquer la liste de films suivants : Les Chatouilles d'Andréa Bescond et Eric Métayer, Gueule d'ange de Vanessa Filho, Le sens de la fête d'Eric Toledano et Olivier Nakache, 120 battements par minute de Robin Campillo etc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :