Direct Covid-19 : quand la transformation digitale s’accélère

 |   |  804  mots
(Crédits : DR)
La pandémie de coronavirus a rendu indispensables les moyens de communication à distance. Le télétravail a explosé, le nombre des visioconférences aussi et les logiciels de travail partagé sont devenus un must have. Epiphénomène ou changement de paradigme ?

Le coronavirus a aussi fait des heureux. Ils s'appellent Zoom, Teams, Skype, Slack ou encore Whatsapp. Ces logiciels et applications mobiles ont été téléchargés des millions de fois en deux mois. L'application de visioconférence Zoom a été ainsi téléchargée par 600 000 personnes en une seule journée ! Chez ENGIE, 60 à 65 000 collaborateurs se connectent chaque jour depuis leur domicile grâce à leur VPN (réseau privé virtuel), 47 500 réunions et calls sont réalisés en moyenne quotidiennement avec Teams et plus de 70 000 smartphones de collaborateurs ont été équipés d'une application métier. Des échanges à distance rendus possibles par le renforcement du réseau du groupe et grâce à l'orientation digitale stratégique prise il y a quatre ans, avec par exemple l'adoption du Cloud et un accès facilité aux logiciels nécessaires au télétravail.Les collectivités territoriales ont dû elles aussi réagir pour conserver le lien avec leurs administrés confinés. C'est le cas de la Région Île-de-France, qui a pour ambition de devenir la « smart région de référence » en Europe. Une volonté qui s'appuie sur la Smart Plateforme IDF, mise au point avec l'aide Siradel, filiale d'ENGIE spécialisée dans le smart city planning (solutions 3D de planification intégrée du développement des territoires). La plateforme numérique offre des services destinés à tous les utilisateurs (Franciliens, acteurs économiques, élus) et elle est accessible sur tous les supports (smartphone, tablette, ordinateur).

Une plateforme numérique co-construite

Elle a été co-construite avec les parties prenantes, y compris les utilisateurs finaux, pour garantir la pertinence des services proposés. Parmi ceux-ci, deux services d'urgence Covid-19 ont été mis en place en quelques jours seulement à destination des collectivités (https://www.iledefrance.fr/covid-19-collectivites-commandez-la-centrale-dachat-regionale) et des habitants (https://www.iledefrance.fr/solutions-covid-19-la-plateforme-regionale-solidaire-des-franciliens ).Sur la plateforme, on peut aussi trouver un annuaire de solutions (https://smartidf.services/fr/solutions-covid19 ) à destination des citoyens, entreprises, acteurs de santé et artisans/commerçants pour faire face à la situation de crise du Covid-19, ainsi qu'une centrale d'achat BtoB (https://smartidf.services/fr/industrie-solidarite-covid19 ) pour permettre la production (ou la réorientation de la production) et l'achat de matériels sanitaires (masques, gel hydro-alcoolique). Un site qui enregistre un trafic considérable.Outre cette plateforme d'information et de services réalisée pour la région Île-de-France, Siradel propose d'autres outils qui utilisent le procédé du jumeau numérique, un clone virtuel d'un système physique ou d'un processus, pour modéliser les villes en 3D.

Un jumeau numérique pour modéliser les villes

Une technique déjà répandue dans l'industrie, qui permet par exemple de simuler la performance d'un réseau d'éclairage public ou encore de prédire les zones les plus chaudes dans la ville les jours de canicule. C'est aussi un outil qui sert à calculer les indicateurs de niveau de performance et d'attractivité d'une ville (niveau de pollution de l'air, nombre d'espaces verts, exposition aux ondes électromagnétiques) nécessaires au pilotage des transformations urbaines et des smart cities. On peut ainsi réaliser une simulation de la consommation énergétique des bâtiments rénovés afin d'en mesurer l'impact sur l'environnement via des calculs d'émission de CO2 des systèmes de climatisation ou de chauffage. Le jumeau numérique 3D est également un moyen de communication puissant pour les élus auprès des citoyens et des professionnels, mais aussi des organismes nationaux et internationaux, en calculant des indicateurs normalisés (ISO) de performance et d'attractivité des villes dans le monde.

L'outil digital assure la sécurité des professionnels et des citoyens

Pour assurer la continuité de service et la protection des équipes d'intervention et de maintenance, la division ENGIE Solutions a mis au point l'outil digital PREDITY VISION. Véritable tour de contrôle des installations et du patrimoine des clients du groupe, PREDITY VISION permet, en cette période exceptionnelle, de garantir un suivi des installations grâce à des visites de contrôle à distance, et même d'agir directement sur les installations sans présence physique des techniciens (arrêt/démarrage, mise en place du réduit de nuit, programme horaire). En une semaine, 800 contrôles à distance ont été effectués sur des sites sensibles (hôpitaux, EHPAD, sites industriels, etc.) soit autant de déplacements évités pour les 300 techniciens itinérants.Qu'ils soient destinés aux citoyens, aux professionnels ou aux collectivités territoriales, les outils digitaux ont prouvé leur efficacité pour pallier l'absence des êtres humains pendant le confinement. Un changement significatif de la manière de travailler qui pourrait bien s'inscrire dans la durée.

 ................................................................

Pour en savoir plus, participez à notre Connect Live avec Le Réveil Digital D'Engie le 5 mai à 9h30 sur latribune.fr




Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2020 à 12:15 :
Avec une illustration sexiste du petit garçon qui réfléchit avec ses constructions en bleu et de la petite fille qui regarde et qui a aménagé l'intérieur en rose... ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :