En faisant payer sa musique, YouTube concurrencerait... sa maison-mère Google

 |   |  384  mots
YouTube se mettrait au diapason de Spotify, Deezer et Google avec une offre de musique payante (Photo Reuters)
YouTube se mettrait au diapason de Spotify, Deezer et Google avec une offre de musique payante (Photo Reuters) (Crédits : <small>Photo AFP / source Google, septembre 2010</small>)
Une offre de musique en ligne payante, des accès hors connexion: le projet que préparerait YouTube s'apparente à ceux de Spotify et Deezer mais aussi au service récemment lancé par Google, sa maison mère.

Google prêt à lancer une seconde offre de musique payante? Sa filiale YouTube projetterait en effet un service musical par abonnement, sur le modèle du suédois Spotify ou du français Deezer. C'est ce qu'affirme le Financial Times qui confirme ce jeudi celle de l'hebdomadaire américain consacré à l'industrie du disque, Billboard publiée la veille. Cette nouvelle offre comprendrait de la vidéo, d'après des sources non identifiées. 

De la musique plein les yeux?

Or, Google, qui a racheté YouTube en 2006, a déjà lancé son propre service de musique en ligne) baptisé "Google Plays All Access". Un autre service payant risquerait donc d'être redondant. Toutefois, ce nouveau projet serait jugé "stratégique" au sein de la compagnie dans la mesure où il peut être combiné au nouveau produit-phare du groupe: les Google glass. C'est ce qu'ont suggéré des sources proches du dossier à Billboard. 

Comment faire payer ce qui existe déjà gratuitement

Autre problème: les internautes utilisent déjà largement YouTube pour écouter de morceaux de musique. Il faudra donc trouver un moyen convaincant de rendre ce service payant. La suppression des publicités, l'écoute d'albums entiers et bien sûr l'accès hors connexion, surtout sur les terminaux mobiles, pourrait permettre de résoudre cette difficulté. 

Un marché à 2.21 milliards de dollars en 2015

Le marché de la musique en ligne continue donc d'attirer de nouveaux acteurs. En 2011, le cabinet d'étude Gartner prévoyait déjà que le chiffre d'affaires généré par ce type d'abonnements devait quadrupler en quatre ans, passant de 532 millions à 2,21 milliards de dollars en 2015, pour représenter ainsi près d'un tiers (29%) des ventes en ligne. Une manne que vise également Beats electronics, entreprise américaine fabricant de casques audio co-fondée par la star de hip-hop Dr Dre. 

>> Les abonnements vont doper la musique en ligne

10 euros par mois

Aucune date de lancement n'a été avancée. De son côté, la  direction de YouTube a laissé planer le doute en indiquant: "nous n'avons rien à annoncer pour le moment". Pas de précision non plus sur le tarif prévu pour cet hypothétique nouveau service. Pour "Google Plays all access", le groupe américain a suivi les prix du marché soit dix euros par mois. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2013 à 23:42 :
C'est moche d'effacer les commentaires objectifs...
a écrit le 25/10/2013 à 7:12 :
Merci pour l'article. En effet le titre manque de réalisme business
a écrit le 24/10/2013 à 16:25 :
Comment peut-on être journaliste et écrire un titre aussi naïf ?
a écrit le 24/10/2013 à 13:52 :
Avant un point d'interrogation, un double point et le signe %, merci de mettre une espace insécable. De plus, remplacez le point dans 2.21 (ponctuation anglaise) par une virgule. Je passerai l'éponge sur les guillemets droits... De grâce, relisez-vous !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :