Selon Snowden, la NSA pourrait bientôt créer un "décodeur universel"

 |   |  294  mots
Le Washington Post évoque un ordinateur quantum à même de déchiffrer n'importe quel encodage.
Le Washington Post évoque un "ordinateur quantum" à même de déchiffrer n'importe quel encodage. (Crédits : reuters.com)
L'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) serait tout près de créer un "ordinateur quantique" capable de décrypter presque n'importe quel encodage, selon le Washington Post citant des documents divulgués par l'ancien consultant.

Un ordinateur capable de tout décrypter, ou presque. Voici l'invention que l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) serait en passe de mettre au point, à en croire le Washington Post qui se base sur de nouveaux documents divulgués par l'ancien consultant Edward Snowden. Le quotidien américain évoque un "ordinateur quantique" à même de déchiffrer n'importe quel encodage.

Selon ces documents, l'appareil sur lequel travaille la NSA lui permettrait ainsi de briser les codes informatiques protégeant des secrets bancaires, médicaux, des informations gouvernementales ou du monde des affaires.

Une hypothèse peu probable selon certains experts

Un objectif, soit dit en passant, que les grandes entreprises informatiques comme IBM poursuivent depuis longtemps. De tels ordinateurs permettraient en effet d'exploiter la puissance des atomes et des molécules, accroissant ainsi de manière considérable la rapidité et la sécurité des ordinateurs.

Aussi certains experts estiment-ils assez peu probable que la NSA soit sur le point de créer une telle machine sans que la communauté scientifique ne soit au courant. C'est d'ailleurs le cas de Post Scott Aaronson, de l'Institut de Technologie du Massachusetts (MIT), cité par le Washington Post:

"Cela semble peu probable que la NSA soit si en avance par rapport aux entreprises civiles sans que personne ne le sache"

Quant à la NSA, elle n'a pas répondu à une demande de l'AFP sur le sujet.

Quoi qu'il en soit, cette énième révélation d'Edward Snowden montre l'ampleur du programme d'espionnage américain tous azimuts visant plusieurs pays européens, les institutions de l'UE ou même le système de vidéo-conférence interne de l'ONU... Sachant que selon le Guardian, seul 1% des documents fournis par l'ancien consultant aurait été exploité pour l'instant.

_____

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2014 à 1:31 :
Et après, ça va dénoncer les Russes, les Chinois, etc., pour leurs pratiques ! On pourrait presque en rire si le sujet n'était pas si sérieux. Quant aux scientifiques pas au courant, c'est tout simplement la loi de l'omerta :-)
a écrit le 03/01/2014 à 23:11 :
Ordinateur quantique ou non, tout chiffrement est déchiffrable (ce n'est pas une grande nouveauté) car cela n'est qu'une question de temps avant de pouvoir découvrir une clé de chiffrement. Au moyen de cryptanalyse, d'algorithmes optimisés et d'une puissance de calcul importante, il est possible réduire considérablement le temps de "cassage" d'un chiffrement. C'est pour cela que les clés ont tendance à s'allonger et que la durée de leur validité tend à se réduire. Etant donné la nature des "révélations", il est peu probable que la NSA ait à sa disposition un ordinateur quantique et même si cela était vrai, rien ne prouve qu'il soit opérationnel et plus efficace que les supercalculateurs actuels.
Réponse de le 26/01/2014 à 10:28 :
Tous a fait e plus ils nous imposent leur puces pour leurs nouvelles liaisons. Pourquoi ce faire suer à décrypter alors que leurs puces doivent surement leurs envoyez nos données sans avoir besoins de les décrypter...
a écrit le 03/01/2014 à 19:53 :
Selon des experts, ce que la communauté scientifique ne connait pas ....n'existe pas .
Super , le raisonnement !
a écrit le 03/01/2014 à 12:09 :
La NSA n'a pas beaucoup d'efforts à faire,

Sarkhollande, grands visionnaires, en ce qui concerne la défense de la Nation, très allègrement ils ont acheté des drones américains pour notre surveillance !
a écrit le 03/01/2014 à 11:16 :
Quantique ou cantique des morts pour Internet?
a écrit le 03/01/2014 à 10:43 :
Grâce à ces capacités, la NSA pourra créer de toute pièce ou modifier des documents pour compromettre des gens, par exemple Snowden, mais aussi des cibles, des gens pro-liberté etc.. En fait c'est l'informatique tout entier qui bientôt deviendra caduc niveau sécurité, on ne pourra plus faire confiance aux bases de données, aux administrations. Même déjà les photos et vidéos ne peuvent plus servir de preuve car devenues trop facilement truquables, pour l'instant c'est surtout du rigolo ou des soucoupes volantes mais un jour ce sera des trucs sérieux, des délits, des crimes qui seront fabriqués, même par les autorités de l'état ou de l'état dans l'état.
Nous reviendrons alors dans ce qui était la base de la liberté, la confiance et la séparation des pouvoirs, mais saurons-nous sortir du système totalitaire qui se prépare à coup de lois qu'on cache ? Nous devenons l'URSS, le camp de la liberté sera t-il dans les pays du sud ? y'en aura t-il ? la Suisse redeviendra t-elle, comme pendant longtemps la seule démocratie du monde ?
a écrit le 03/01/2014 à 10:30 :
L'ordinateur quantique reste une chimère !
a écrit le 03/01/2014 à 10:09 :
Ils auraient aussi crée la pierre philosphale tant qu'on y est?
a écrit le 03/01/2014 à 9:54 :
Sinon, contre le chômage et la misère universel qu'ont installé ses patrons ils ne peuvent rien...???
a écrit le 03/01/2014 à 9:14 :
Cela semble peu probable que la NSA puisse lire les mails de tout le monde sans que personne ne le sache...
Réponse de le 03/01/2014 à 11:30 :
C'est déja le cas. Même le https de Google est décryptable sans pb par la NSA (idem pou M$ et les autres). Seule solution, générer vos clés vous même et crypter les messages mais c'est contraignant pour les correspondants et ansi vous êtes suspects :-)
.
a écrit le 03/01/2014 à 8:52 :
En passant, en français on dit "ordinateur quantique".
Réponse de le 04/01/2014 à 14:36 :
Et en Slaves ?
Réponse de le 04/01/2014 à 16:08 :
@riri: l'ordinateur en russe se dit ...computer ...en cyrillique évidemment, mais n'empêche :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :