Numericable (aussi) a relevé son offre sur SFR

La maison-mère du câblo-opérateur Altice a également amélioré la partie cash de son offre ferme déposée hier auprès de Vivendi. Bouygues a confirmé avoir relevé la sienne.
Delphine Cuny
Altice proposerait 11,75 milliards d'euros en cash, soit 850 millions de plus qu'indiqué mardi.
Altice proposerait 11,75 milliards d'euros en cash, soit 850 millions de plus qu'indiqué mardi. (Crédits : reuters.com)

Le bras de fer se poursuit jusque dans les dernières heures. Altice la maison-mère de Numéricable, a elle aussi amélioré les termes de son offre de rachat de SFR déposée hier auprès de Vivendi. Selon Le Figaro, le câblo-opérateur proposerait désormais 11,75 milliards d'euros en cash, soit 850 millions de plus que les 10,9 milliards indiqués dans un communiqué daté de mardi. Le camp de Numericable ne fait officiellement aucun commentaire mais ne dément pas. Ce jeudi matin, Bouygues a confirmé avoir rehaussé la partie en numéraire de son offre, de 10,5 à 11,3 milliards d'euros, la part en capital de l'entité fusionnée revenant à Vivendi étant ramenée à  de 43%.

Décision (a priori) définitive vendredi

Les deux offres doivent être examinées ce jeudi par le comité ad hoc, composé de Henri Lachmann (Schneider), Alexandre de Juniac (Air France KLM), Daniel Camus (The Global Fund) et la représentante des actionnaires salariés. Alexandre Juniac a été reçu hier par Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l'Economie numérique, et par Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, qui penche ouvertement en faveur de la solution Bouygues. Ce comité présentera ses conclusions demain vendredi, avec le directoire, devant le conseil de surveillance de Vivendi. Ce dernier, présidé par Jean-René Fourtou, devrait prendre alors une décision (a priori) définitive : entrer en négociations exclusives avec l'un ou l'autre candidat, ou bien revenir au projet initial de scission par mise en Bourse de SFR. Mais il peut aussi demander encore d'ultimes précisions ou améliorations... La nouvelle a redonné des couleurs à l'action Numericable, qui gagne plus de 4% à un quart d'heure de la clôture jeudi, tandis que le titre Bouygues accuse le coup (-1,48%).

Delphine Cuny

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 14/03/2014 à 1:55
Signaler
les grands vainqueurs comme dab ! les alaries de SFR ;o(( et les politiques ;o)) cherchez l erreur ...!

à écrit le 13/03/2014 à 18:12
Signaler
Coup de poker avant la faillite programmée du câble français? Beaucoup s'en souviendront sans regret au même titre que le Minitel et l'ADSL prohibitif de France Telecom. C'est la France du déclin socialiste qui sombre dans les ténèbres de l'échec.

à écrit le 13/03/2014 à 16:51
Signaler
Île fôt lait conprandreu

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.