Vivendi : Messier écope d'une peine réduite à 10 mois de prison avec sursis

Pour avoir entre autres, exigé un parachute doré de 18,6 millions d'euros, malgré de mauvais résultats, l'ancien PDG de la multinationale française est condamné en appel à une peine réduite. Il compte se pourvoir en cassation.

1 mn

En première instance, Jean-Marie Messier avait été condamné à trois de prison avec sursis.
En première instance, Jean-Marie Messier avait été condamné à trois de prison avec sursis. (Crédits : reuters.com)

C'est "une grande victoire", selon les termes de Me Francis Szpiner, l'avocat de Jean-Marie Messier: l'ancien PDG de Vivendi Universal a été condamné ce lundi par la cour d'appel de Paris à dix mois d'emprisonnement avec sursis et 50.000 euros d'amende pour avoir tenté d'obtenir de lourdes indemnités à son départ de la direction du groupe.

Il s'agit d'une peine réduite par rapport aux trois ans avec sursis prononcés en première instance. Le parquet général avait requis vingt mois de prison avec sursis et la confirmation de son amende de 150.000 euros.

Abus de biens sociaux

La cour l'a reconnu coupable d'abus de biens sociaux mais l'a relaxé des délits relatifs à la diffusion d'informations fausses ou trompeuses aux marchés entre 2000 et 2002.

Entre 1996 et 2002, Jean-Marie Messier a transformé la Compagnie générale des eaux en géant mondial de la communication, avec notamment le rachat de Canal+ et du groupe canadien Seagram, qui contrôlait le studio de cinéma Universal. Etranglé par les dettes et les pertes, le groupe a ensuite été contraint à une lourde restructuration.

Jean-Marie Messier, "prestidigitateur de dettes"

En première instance, les juges avaient qualifié Jean-Marie Messier de "prestidigitateur de dettes", considérant qu'il avait trompé le public et les actionnaires sur l'état du groupe dont il disait qu'il allait "mieux que bien" alors que les créanciers étaient à ses portes.

Ils avaient également retenu contre lui sa tentative d'obtenir sans l'avis préalable du conseil d'administration un parachute doré de 18,6 millions d'euros, qualifiée d'abus de bien social.

Pour l'heure, Me Francis Szpiner a indiqué que son client allait se pourvoir en cassation.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 19/05/2014 à 18:01
Signaler
Comme disait Coluche:"tu donnerais le Sahara à un énarque, dans un an faut qu'il achète du sable" ! Ne vous trompez pas dans les urnes, votez qui vous voulez, mais stop aux détrousseurs polytechniciens ou énarques svp...

à écrit le 19/05/2014 à 17:45
Signaler
C'est beau la justice

à écrit le 19/05/2014 à 16:34
Signaler
Il est criticable mais entre un Kerviel qui joue et perd en très peu de temps des milliards, Messier a su constituer pendant des années un groupe énorme dont il est resté entre autres Vivendi et pas mal d'actifs donc bilan pas si mauvais et il ne fau...

à écrit le 19/05/2014 à 16:19
Signaler
"Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir..." La-Fontaine. Avec une pensée particulière pour tous les petits salariés, les petits patrons, les petits artisans que les banques harcèlent dès que le s...

à écrit le 19/05/2014 à 15:31
Signaler
Un "escroc" de plus qui échappe à la prison. Vous souvenez-vous combien de milliards il a perdu celui-là? J'y pense puis j'oublie, Lauvergeon, Kerviel, Haberer, la valse des milliards.

le 19/05/2014 à 16:35
Signaler
Messier a laissé des actifs importants. Ce n'est en rien Kerviel.

le 19/05/2014 à 17:28
Signaler
Des actifs important lol !! Vous avez 12 ans ??

à écrit le 19/05/2014 à 15:31
Signaler
Justice vous avez dit ???

à écrit le 19/05/2014 à 15:30
Signaler
comme tous les enarques qui ont fait L'ENA est ami de françois hollande messier a mis vivendi en faillite comme bien d'autres comme le credit lyonnais que a cote 150 milliards au contribuable ,ces personnes sont formes pour enrichir leur famille au s...

le 19/05/2014 à 16:41
Signaler
Vivendi n'a jamais été en véritablement en faillite il avait des actifs multiples et intéressants qui ont permis de redresser la situation par Fourtou en quelques années. Et c'était dans le cadre de la bulle internet où beaucoup ont perdu la raison.

le 19/05/2014 à 17:44
Signaler
messier plus menteur que moi tu meurt ,il a cache des millions de dettes pour faire croire que vivendi etait rentable et en plus reclame 18.6 millions d'euros en recompense de la mise sur la paille de la societe, vous ne seriez pas un enarque par has...

à écrit le 19/05/2014 à 15:19
Signaler
JMM : 10 mois avec sursis ! Kervel : 3 ans ferme. La justice française est équitable???

le 19/05/2014 à 15:22
Signaler
que dire aussi du pauvre Dieudo qui n a meme volé personne, juste dit ce qu il pensait loool

à écrit le 19/05/2014 à 14:57
Signaler
Le temps travaille pour lui , l'amnésie taisant le souvenir du passé pour spéculer sur la réclame du futur. Obsolète est devenu l'actionnariat individuel. On trouve l'oseille avec des réclames alléchantes qui n'engagent que ceux que l'on berne.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.