Cailabs et l'Institut Maupertuis veulent améliorer les procédés laser de haute puissance

 |   |  243  mots
Illustration laser.
Illustration laser. (Crédits : Pixabay)
La PME rennaise Cailabs et l'Institut Maupertuis ont annoncé un partenariat technologique pour améliorer la qualité et le rendement des procédés laser haute puissance.

Depuis sa création en 2013 par Jean-François Morizur, Cailabs exploite le potentiel des fibres optiques par la mise en forme de la lumière, tandis que le centre technique rennais est un expert dans les procédés lasers pour la soudure et la fabrication additive métallique. Ensemble, ils s'intéressent notamment à l'application de procédés dans les domaines de l'aéronautique, du naval et de l'automobile.

Lire aussi : Cailabs multiplie par 400 les débits des réseaux de fibre optique

Les deux structures souhaitent proposer à leurs partenaires industriels la réalisation de tests préliminaires mettant en avant les apports de la mise en forme de la lumière pour un procédé donné. Le premier système installé devra répondre aux besoins d'industriels dans le domaine de la soudure et s'appuiera sur le déploiement des produits Cailabs, dont la gamme Canunda qui met en oeuvre des lasers de puissance multi kW.

Les projets communs réalisés le seront soit dans le cadre de projets collaboratifs, soit de manière bilatérale avec un industriel et des PME bretonnes dont la demande est mature.

« Grâce à cette plateforme, nos partenaires pourront très rapidement évaluer l'apport de la mise en forme à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :