Intelligence artificielle : les Etats-Unis et la Chine largement devant l'Europe

 |  | 824 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : ACPR)
En 2020, les Etats-Unis ont conforté leur avance mondiale dans l'intelligence artificielle, tandis que la Chine et l'Union européenne ont légèrement baissé. Mais la dynamique globale va plutôt en faveur de la Chine.

Pas une surprise, plutôt une confirmation. D'après l'étude annuelle de la Fondation pour les technologies de l'information (Information Technology and Innovation Foundation), parue lundi 25 janvier, les États-Unis mènent la course au développement et à l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA), tandis que la Chine progresse rapidement au point de "challenger la domination américaine", et que l'Union européenne est... à la traîne.

Lire aussi : Rachat de ARM par Nvidia : un bon coup pour les Etats-Unis dans la bataille mondiale de l'intelligence artificielle

Les Etats-Unis en tête dans les domaines clés

Ce rapport compare les situations entre pays sur la base de 30 paramètres, divisés entre plusieurs grandes familles dont la recherche et développement (R&D), l'adoption de la technologie par les entreprises, ainsi que l'investissement dans le matériel et le logiciel.

Verdict : les États-Unis dominent la course, avec un score global de 44,6 points sur une échelle de 100...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/01/2021 à 12:06 :
La Chine est devant les USA dans le domaine technologique, mais ça, chut, il faut toujours faire croire que l'Occident domine.
D'autant qu'aux US, les cerveaux sont soit des expats, soit des "cartes vertes" majoritairement Indiens et Européens. En Chine ce sont des... chinois.
Réponse de le 26/01/2021 à 18:40 :
Etonnant que vos prétendus cerveaux étrangers ne soient pas suffisamment malins pour vendre leurs talents à leur patrie respective...

Par ailleurs, combien de ces fameux cerveaux étrangers sont devenus milliardaires dans la silicon valley?

Proportionnellement parlant autant que ceux qui viennent remplacer les dirigeants du CAC40 dans l'industrie automobile pendant que la majorité de leurs compatriotes est au charbon à monter des caisses en 3x8...

La réalité est peu glorieuse pour le secteur technologique où les gourous s'octroient des rémunérations de 500+ fois le salaire médian.
a écrit le 26/01/2021 à 7:39 :
Ces deux pays sont devant l'Europe, avec nos chercheurs français exilés chez eux.
a écrit le 26/01/2021 à 2:18 :
Il n'y a aucun avenir en europe. Trop de disparitea, de mentalites opposees.
Pas etonnant du resultat.
a écrit le 25/01/2021 à 17:28 :
Nous aussi on est bien placé en intelligence artificielle : elle est au gouvernement et chez LREM/Modem 😁
a écrit le 25/01/2021 à 16:18 :
effectivement, la france derniere au PISA ne risque pas d'etre devant
voila ce que c'est quand on n'interdit aux enfants de savoir lire a l'ecole pour ne pas stigmatiser ceux qui n'en n'ont pas la chance de savoir
Meme les suisses sont devant la france, avec Torch
Réponse de le 25/01/2021 à 20:42 :
La vérité m'oblige de vous dire que ce n'est pas dans les écoles francaises qu'on apprends les technologies, y compris les plus prestigieuses comme polytechnique, supaéro etc...
Même les plus anciennes d'ailleurs, qu'on apprends bien plus surement dans les ouvrages anglo-saxons, quelles perte de temps les écoles françaises...

Supaéro avait par exemple rejeté l'un de ses élèves.. un certain Coanda...un farfelu !
C'était ya longtemps mais c'est assez représentatif

Polytechnique... ils apprennent les choses sérieuses du coté de Boss tone... chez BCBG, pas bon chic bon gendre mais Le Boston Consulting Group qui paye également pour ses services rendus sans doute le fameux Gal de Villier que les médias officiels, la Pravda françoise veulent nous faire passer pour le De Gaulle 2.0 !
Réponse de le 26/01/2021 à 10:27 :
Coanda n'a jamais été rejeté par sup'aéro, qui n'existait d'ailleurs pas sous ce nom à cette époque, mais est sorti 5ème de la promotion 1910. Le répertoire du CNISF permet de le vérifier. Par ailleurs de gentils amateurs tels que Gourevitch, Kartveli et autre Dassault (Bloch) sont sortis de cette vénérable institution. Si vous avez un ressentiment particulier à son égard cela ne concerne que vous. On est toujours frustré d'avoir raté quelque chose....
Réponse de le 30/01/2021 à 21:38 :
Je parlais de ses idées pas de sa carte de membre à vie d'une école prestigieuse sa médaille en chocolat, quel pays administratif la france !
Ecole qui n'a pas inventé le réacteur contrairement aux allemands qui ont tant développé de merveilles technologiques qu'ils nous ont laminé.
Et ont procuré à ariane son 1er moteur...

Mais qui a bénéficié des travaux d'un jeune roumain qui leur a appris leur métier, comme grothendieck à laminer l'ecole francaise de mathématique...
a écrit le 25/01/2021 à 16:00 :
C'est quoi, "l'Europe" ? Quelle en est la langue officielle ? Les Etats-Unis sont un pays, la Chine aussi. On ne compare que ce qui est comparable.
Réponse de le 25/01/2021 à 18:35 :
La Chine un grand "pays" qui parle le tibétain, le mongol, le mandchou, etc

Un pays aussi cohérent que l'UERSS.
Réponse de le 25/01/2021 à 19:48 :
la faute à qui? à tous les brexit frexit et consorts feodés à des interêts privés et éco qui veulent détruire l' europe pour créer le far west dont ils seront les grands gagnants...ET NOUS LES DINDONS DE LA FARCE ET LE PORTE-MONNAIE.
a écrit le 25/01/2021 à 14:33 :
Il est de notoriété publique, que moins on a d'intelligence et plus elle est artificielle!
a écrit le 25/01/2021 à 14:32 :
Et l'UE, elle roupille ?
a écrit le 25/01/2021 à 14:27 :
Une étude d'une fondation bidon, qui n'existait peut-être même pas la semaine dernière, c'est bien pratique pour vendre plus d'espaces publicitaires.
Et aucun article sur la c...erie artificielle, qui est au moins aussi intéressante.
Où va le monde ?
a écrit le 25/01/2021 à 13:01 :
On voit mal qui peut battre les maîtres du monde, ils ont une telle longueur d'avance d'ailleurs qu'ils se divisent en entreprises maintenant qui se concurrencent entre elles. Sans parler d'alliés incontournables high tech tels le Japon et la Corée du Sud.

Contempler l'Amérique régner et l'europe décliner, une histoire qui commence à devenir rébarbative.

UE: Née pour se faire humilier. Vite un frexit, quitte à devenir pauvres autant devenir libres.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :