Prix #10000startups : et les gagnants de Toulouse et sa région sont...

 |   |  680  mots
Les lauréats et le jury de l'étape de Toulouse de 10000 startups pour changer le monde
Les lauréats et le jury de l'étape de Toulouse de 10000 startups pour changer le monde (Crédits : DR)
La première étape régionale du Prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune et BNP Paribas, a récompensé à Toulouse six startups de la région Occitanie. ITK, Simsoft Industry, Etiseo, Thirty One, Novandsat et Fundamenta se qualifient pour la grande finale parisienne, qui aura lieu le 16 mars.

Le prix 10.000 startups pour changer le monde 2020, c'est parti ! Après un lancement exceptionnel à Las Vegas pendant le CES, le tour de France de l'innovation de La Tribune a débuté à Toulouse ce jeudi 23 janvier. Le principe : couronner une startup dans chacune des six catégories Environnement & Energie, Industrie du futur, Data & IA, Smart tech, Santé et Start.  Vingt-deux pépites de la région Occitanie sont venues pitcher leur innovation devant un jury de professionnels. En plus de La Tribune se trouvaient nos partenaires BNP Paribas, Enedis, WeHealth Digital Medicine, Bpifrance et Business France.

Les lauréats représenteront leur région lors de la grande finale qui se tiendra à Paris le 16 mars, face aux vainqueurs de leur catégorie issus des sept autres étapes régionales à Bordeaux, Nantes, Paris, Marseille, Lyon, Lille et Strasbourg. Les gagnants nationaux seront révélés lors d'une cérémonie qui se tiendra le 30 mars au Grand Rex, toujours dans la capitale.

Dans la catégorie Environnement & Energie, le jury a primé Aline Bsaibes, la Pdg de 40 ans de la startup ITK, basée à Clapiers (Hérault) Pionnier des services connectés pour l'agriculture, Intelligence Technology Knowledge (ITK) est un éditeur d'OAD (outils d'aide à la décision) pour permettre aux agriculteurs de mieux produire en respectant l'environnement. Ses solutions équipent 2 millions d'acres dans le monde et portent sur la viticulture, les grandes cultures et l'élevage. Elles permettent notamment de prédire les rendements de cultures, les risques de maladies ou les besoins en irrigation.

Dans la catégorie Industrie du futur, le gagnant est André Joly, 49 ans, le cofondateur et directeur général de Simsoft Industry. La startup toulousaine développe le logiciel VOGOF, un outil d'aide aux opérateurs piloté par la voix. Cet assistant vocal permet aux industriels de sécuriser les interventions techniques, de fiabiliser la réalisation des tâches, d'optimiser les opérations complexes et de maîtriser les remontées d'informations de terrain. Il est intégrable à toutes les applications métier.

Dans la catégorie Data & IA, la lauréate est Emilie Espona, 29 ans, la Pdg de la startup montpelliéraine Etiseo. La pépite développe Anopseo, une plateforme d'intelligence artificielle dans le référencement naturel. L'outil permet d'étudier les tendances de référencement naturel futures liées à une activité précise, de réaliser des prédictions de mots-clés et de se laisser guider par une intelligence artificielle pour se positionner en première position sur Google.

Dans la catégorie Smart tech, le jury a primé Christophe Baeza, 45 ans, le fondateur et CEO de Thirty One. Basée près de Toulouse, la startup conçoit le premier vélo électrique made in France doté d'une technologie de recharge à la décélération et de changement automatique des vitesses. L'entreprise cible à la fois les particuliers et les professionnels pour équiper leur flotte d'entreprise, ainsi que les collectivités comme Toulouse métropole ou la ville de Vannes.

Dans la catégorie Santé, le gagnant est Philippe Daurenjou, 54 ans, le Pdg et fondateur de Novandsat. L'entrepreneur développe la litière connectée Caremitou, conçue non pas comme un gadget grand public mais comme un produit médical vétérinaire distribué uniquement par les professionnels. Doté de capteurs, il permet de mesurer le poids, la température et le comportement quotidien de l'animal, ainsi que de réaliser si besoin une analyse urinaire pour dépister le diabète, l'insuffisance rénale et les hépatites. Les données, traitées par une intelligence artificielle, servent à dépister et à anticiper l'apparition des maladies.

Enfin, dans la catégorie Start, le jury a récompensé l'innovation sociale et environnementale de Christelle Dury, 52 ans, la fondatrice et Pdg de Fundamenta. Après une expérience de trente ans dans le domaine de la construction, l'entrepreneuse a conçu un système de fondations sèches et sans béton, avec l'objectif de révolutionner la manière de construire les fondations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :