Un ex-Google nommé président du conseil d'administration de Twitter

Ingénieur de formation, Omid Kordestan est considéré comme l'un des pionniers du géant de l'internet. L'annonce de sa nomination a été accueillie positivement à Wall Street.

3 mn

Ingénieur de formation, Omid Kordestani est entré chez Google en 1999.
Ingénieur de formation, Omid Kordestani est entré chez Google en 1999. (Crédits : CC BY-SA 2.0)

Au lendemain de la suppression de 8% de ses effectifs mondiaux, Twitter nomme le président de son Conseil d'administration. La personne choisie est Omid Kordestani, Américain d'origine iranienne de 53 ans, et ancien responsable des revenus, des opérations clients, du marketing et des partenariats chez Google.

"Bienvenue à Omid Kordestani, notre nouveau président exécutif du conseil d'administration", a annoncé mercredi 14 octobre le réseau social sur son propre compte:

 L'une des "personnes qui ont façonné le monde"

Entré chez Google (désormais rebaptisé Alphabet) en 1999, Omid Kordestani est considéré comme l'un de ceux qui ont œuvré aux premiers bénéfices et à la croissance du géant de l'internet. Diplômé comme ingénieur électricien, il est titulaire d'un Master de l'Université de Stanford. Avant d'entrer à Google, il a travaillé chez Hewlett Packard, puis chez Netscape Communications.

En 2006, il a été nommé parmi les "100 personnes qui ont façonné le monde" par le magazine Time.

L'action de Twitter en hausse

Jack Dorsey, le directeur général de Twitter, s'est réjoui sur le réseau social de microblogging :

"Omid est un dirigeant expérimenté et éprouvé, qui va m'aider et me conseiller directement (...) et nous aider à embaucher les meilleurs pour Twitter".

Omid Kordestani s'est pour sa part déclaré "impatient de travailler avec Jack, le conseil d'administration de Twitter, Anthony Noto (le directeur financier, NDLR) et le reste de l'équipe pour accroître l'impact et l'activité de Twitter".

A Wall Street, le titre prenait 0,75% à 29,28 dollars après l'annonce, vers 15h46 heure française. Les investisseurs s'inquiétaient ces derniers jours de la double casquette de Jack Dorsey, qui, outre Twitter, dirige la société de paiements en ligne Square s'apprêtant à entrer en Bourse.

>> Lire Twitter invente le concept du PDG à mi-temps bénévole

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 15/10/2015 à 13:55
Signaler
La question est : Les autorités pourrait-elles permettre une reprise de Twitter par Google ? La même pour FaceBook ou Priceline.

à écrit le 15/10/2015 à 9:42
Signaler
très interessante!.. Vous auriez pu parler de la nomination d'Hubert Dupont comme cadre chez coca cola aussi. :)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.