Télécoms : Altice lance la 5G sur son siège parisien

 |   |  512  mots
Patrick Drahi, le fondateur et propriétaire d'Altice, la maison-mère de SFR, était présent ce mardi à l'inauguration de son siège parisien.
Patrick Drahi, le fondateur et propriétaire d'Altice, la maison-mère de SFR, était présent ce mardi à l'inauguration de son siège parisien. (Crédits : Reuters)
Ce mardi, Altice France, a annoncé que SFR avait allumé la 5G sur son nouveau siège parisien, lequel réunit désormais, dans le XVe arrondissement de la capitale, ses actifs dans les télécoms et les médias.

La 5G est encore loin d'être une réalité pour les Français. Mais les opérateurs, eux, font tout pour montrer qu'ils sont dans les starting-blocks et rivalisent d'annonces pour clamer qu'ils sont plus en avance que leurs concurrents. C'est dans ce contexte qu'Altice France s'est fendu, ce mardi, d'un communiqué pour annoncer que SFR avait allumé la 5G sur son siège parisien, dans le XVe arrondissement de la capitale.

Lire aussi : Aux Etats-Unis, la course à la 5G a commencé

Ce lancement de l'ultra-haut débit mobile sur ce site "de quatre bâtiments ultra-connectés", se félicite Altice France dans son communiqué, intervient alors que les chaînes du groupe, BFM-TV et RMC, viennent de s'y installer. L'arrivée de ces médias a donné l'occasion, selon le groupe de Patrick Drahi, d'offrir un terrain de jeu concret aux ingénieurs de SFR pour utiliser la 5G.

La "convergence" en ligne de mire

"Aujourd'hui, SFR franchit une nouvelle étape au sein de son siège à Paris, l'Altice Campus, en utilisant concrètement et pour la première fois la 5G", affirme le communiqué.

"Les équipes télécoms et médias du groupe ont ainsi associé leur savoir-faire et leurs technologies pour diffuser, grâce à la 5G, 8 flux live reprenant les directs de 4 studios et des flux issus de caméras divergées restituant ainsi les plateaux sous de multiples angles. En parallèle, via la même antenne et la même box 5G, un streaming de vidéo 4K a été diffusé. SFR a ainsi pu bénéficier des débits de 2,3 Gbit/s atteints par la 5G sur l'Altice Campus pour diffuser en temps réel, avec une très faible latence, de nombreux flux vidéo en très haute qualité. Les promesses de débit et de latence de la 5G ont ainsi pu être mises en valeur dans un contexte réel."

Altice fait ici d'une pierre deux coups. Avec cette annonce, il positionne SFR, qui a beaucoup souffert ces derniers temps, comme un acteur innovant. Mais le groupe s'affiche aussi comme un industriel "convergent", à travers un exemple de collaboration, de passerelle, entre ses deux métiers que sont les télécoms et les médias.

Altice répond à Orange

Enfin, SFR dame, par la même occasion, le pion à Orange. La semaine dernière, l'opérateur historique a présenté le chantier de son futur siège social à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Stéphane Richard, son PDG, a alors assuré que cette bâtisse, qui sera livrée à l'été 2020, sera "un des premiers immeubles 5G". SFR a, de ce point de vue là, pris les devants.

Quoi qu'il en soit, les Français vont devoir patienter avant de pouvoir utiliser cette nouvelle technologie mobile. Selon Sébastien Soriano, le chef de file de l'Arcep, le régulateur des télécoms, l'appel d'offres pour les nouvelles fréquences 5G n'aura lieu qu'à la mi-2019. Sachant que la France, à l'instar de l'UE, table sur des premiers déploiements commerciaux en 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2018 à 3:51 :
Une antenne 5G branchée sur une ligne pourrie derrière un serveur de pacotille, une construction Altice-SFR, comme d'hab' des effets d'annonce pour du vent

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :