Altice dévisse, la guerre des prix pèse sur les marges

 |   |  558  mots
SFR, principal actif d'Altice, a regagné des abonnés mais son revenu moyen par abonné et ses marges se sont dégradés.
SFR, principal actif d'Altice, a regagné des abonnés mais son revenu moyen par abonné et ses marges se sont dégradés. (Crédits : Stephane Mahe)
L'action Altice Europe dégringole de plus de 17% ce jeudi à la Bourse d'Amsterdam, pénalisée par les résultats en baisse au deuxième trimestre publiés par le groupe de médias et télécoms, maison-mère de SFR.

Le groupe de médias et télécoms Altice Europe, maison-mère de SFR, a vu son chiffre d'affaires et sa rentabilité reculer au deuxième trimestre, alors qu'il poursuit sa stratégie de reconquête de clients en France. Les résultats publiés jeudi font état d'un chiffre d'affaires consolidé en baisse de 4,8% à 3,48 milliards d'euros, légèrement en-deçà du consensus d'analystes Factset.

Entre avril et juin, le groupe de Patrick Drahi a vu son excédent brut d'exploitation (Ebitda) reculer de 10,3% à 1,31 milliard d'euros,  légèrement supérieur au consensus d'analystes. La marge s'établit ainsi à 37,8% (en repli de 2,3 points).

"Depuis le début de l'année 2018, Altice Europe a constamment été en ligne avec son plan de redressement, montrant de réelles améliorations de la tendance au niveau de ses abonnés", s'est félicité le fondateur d'Altice Europe, Patrick Drahi.

La principale filiale d'Altice Europe, l'opérateur français SFR, a en effet vu sa base de clients progresser durant le deuxième trimestre, confirmant la tendance observée depuis le début de l'année.

L'action Altice Europe dégringole de plus de 17% ce jeudi à la Bourse d'Amsterdam. Elle a perdu plus de 72% de sa valeur depuis janvier. L'action Iliad, maison-mère de Free, chute de 3,4% à Paris, la troisième plus forte baisse du SBF120.

Sacrifice de la marge pour des parts de marché

Si l'opérateur n'a pas gagné d'utilisateurs mobiles sur un an, avec 14,55 millions de clients, il a en revanche réussi à faire basculer une part importante des clients prépayés sur des abonnements, lesquels ont augmenté de 211.000 clients. Cependant, le revenu par abonné (l'ARPU), un indicateur de rentabilité qui sert de référence dans le secteur) a baissé de 2,6 euros, à 22,6 euros.

Dans le fixe, SFR affiche un total de 6,02 millions d'abonnés. Il a gagné 56.000 nouveaux clients très haut débit, fibre et câble, mais, là encore, l'ARPU est en baisse, de 3 euros à 32,1 euros.

"En France, nous avons d'ores et déjà gagné plus d'un demi-million d'abonnés depuis le début de l'année. Altice Europe est en train de reprendre des parts de marché et va bientôt renouer avec la croissance", a assuré Patrick Drahi.

Conséquence des efforts consentis dans la reconquête d'abonnés en France, le chiffre d'affaires consolidé de SFR est en baisse de 6,7% à 2,51 milliards d'euros.

"Nous avions perdu beaucoup de clients l'année dernière"

Sur les autres marchés du groupe, Altice Europe voit ses revenus consolidés diminuer de 7,7%, à 881,7 millions d'euros, avec une baisse qui concerne tant le Portugal qu'Israël ou la République Dominicaine.

"Nous avions perdu beaucoup de clients l'année dernière, il était nécessaire pour nous de les reconquérir. Si nous continuons sur cette voie, nous devrions pouvoir voir les revenus progresser de nouveau l'année prochaine", a estimé Alain Weill, le directeur général d'Altice Europe, lors d'une conférence téléphonique.

En terme de perspectives, le groupe a confirmé ses objectifs sur l'exercice en cours, avec un flux de trésorerie disponible compris entre 2,3 milliards et 2,5 milliards d'euros, dont 1,5 milliard à 1,6 milliard d'euros pour SFR.

Altice Europe a par ailleurs confirmé sa volonté "d'améliorer à moyen et long terme" son Ebitda ajusté et les marges de flux de trésorerie.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2018 à 10:31 :
"L'action Altice Europe ... a perdu plus de 72% de sa valeur depuis janvier."
Voilà ce qui arrive quand on a confié les clés à un Michel Combes ... Un bateau coulé ne refait jamais surface.
a écrit le 02/08/2018 à 17:38 :
Le Drahi bashing et S.F.R bashing sur fond de faux témoignages, va se lacher.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :