Motorola et RIM enterrent la hache de guerre

 |   |  158  mots
Les deux groupes ont conclu un accord de partage de licences, mettant fin aux poursuites réciproques qu'ils avaient engagées.

Motorola et Research in Motion (RIM) mettent fin à leurs litiges. Les deux fabricants de "smartphones" ont trouvé un accord à l'amiable, prévoyant un partage de licences. Cet "accord de long terme" porte sur "des droits d'exploitation de brevets liés à certaines normes sectorielles et certaines technologies comme la 2G, la 3G, la 4G, (...) et les courriels par wifi", explique le communiqué.

Les détails financiers prévoient notamment un versement initial et le paiement de droits d'auteurs à Motorola, dont les montants n'ont pas été révélés. Le groupe américain reprochait à RIM, concepteur du Blackberry, d'utiliser sans permis ses technologies depuis l'expiration en 2007 d'un précédent accord de licence.

En février 2008, Motorola avait alors décidé de porter l'affaire devant tribunaux. RIM avait répliqué, portant plainte pour violation de brevets et fixation de droits d'exploitation "excessifs". En janvier dernier, Motorola avait saisi la Federal Trade Commission (FTC), l'autorité américaine de la concurrence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :