Assurance vie : la collecte nette ralentit en septembre

 |   |  357  mots
Les Français ont l'habitude de puiser dans leur épargne au mois de septembre.
Les Français ont l'habitude de puiser dans leur épargne au mois de septembre. (Crédits : CC0 Creative Commons/Pixabay.)
A l'instar du livret A, le mois de septembre n'aura pas été très favorable à l'assurance vie. Sa collecte reste toutefois dans le vert

Elle n'a pas encore pris les couleurs de l'automne. La collecte nette dans l'assurance vie, différence entre les dépôts et les retraits, est ressortie à environ 500 millions d'euros en septembre, marquant un net ralentissement par rapport au milliard récolté en août, selon des chiffres provisoires publiés mardi par la Fédération française de l'assurance (FFA).Le mois dernier, les cotisations (ou dépôts) se sont établis à quelque 9,6 milliards d'euros tandis que les prestations (ou retraits) ont avoisiné les 9,2 milliards, a indiqué la fédération dans un communiqué.

Après avoir atteint 2,6 milliards d'euros en juillet puis 0,9 milliard en août, le demi-million de collecte en septembre marque donc un net ralentissement. Il faut toutefois le relativiser en comparant ce résultat avec celui du mois de septembre 2016, où la décollecte s'était élevée à 600 millions d'euros. Le mois de septembre est en effet traditionnellement un mois défavorable à l'épargne, les Français ayant besoin de puiser dans leurs économies pour certaines dépenses inhérentes à cette période. Le livret A a d'ailleurs connu une décollecte en septembre 2017, alors qu'il restait sur neuf mois dans le vert.

Lire aussi : Livret A : pourquoi la collecte a reculé en septembre

Les unités de compte ont attiré plus d'un quart des versements

Pour l'assurance vie, au cours des neuf premiers mois, le montant des cotisations collectées par les compagnies d'assurance a représenté 97,3 milliards d'euros, contre 100,5 milliards d'euros sur la même période en 2016. Plus particulièrement, les versements sur les supports en unités de compte, dont le capital n'est pas garanti mais qui se révèlent potentiellement plus rémunérateurs, se sont élevés à 26,8 milliards d'euros, soit 28% des cotisations.

Sur la même période, les prestations versées par les sociétés d'assurances aux bénéficiaires des contrats s'élèvent à 91,8 milliards d'euros.

Ainsi, la collecte nette cumulée s'est établie à 5,5 milliards d'euros entre janvier et septembre et l'encours des contrats d'assurance vie s'élevait fin septembre à 1.672,2 milliards d'euros, affichant une progression de 4% sur un an.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :