Le crédit bancaire international encore en recul

 |  | 213 mots
Lecture 1 min.
La Banque des règlements internationaux (BRI) a annoncé ce jeudi une chute du crédit bancaire international de plus de 300 milliards de dollars soit 1,1% au deuxième trimestre 2009 par rapport à celui de 2008. Ce recul est encore justifié par la crise financière.

Encore affecté par la crise, le crédit bancaire international a baissé de 1,1% au deuxième trimestre par rapport à cette même période en 2008 selon les statistiques de la Banque des règlement internationaux (BRI, l'institution de coordination des banques centrales au niveau mondial). Et ce, malgré les aides d'Etats et des banques centrales, les banques continuent de réduire le flux de crédit.

Cependant, il est à noter que pour la première fois depuis le troisième trimestre 2008, d'avril à juin, les prêts du secteur non bancaire ont augmenté de 0,5% en rythme annuel à 48 milliards de dollars. Mais la contraction du crédit interbancaire a atteint 375 milliards de dollars, soit une baisse de 2% à taux de change constant.

Au total, le rythme de la baisse du crédit a ralenti par rapport à la contraction de 800 milliards de dollars, soit 2,6% du premier trimestre.

En données ajustées des effets de change, le crédit a été stable au deuxième trimestre après quatre trimestres consécutifs de recul.

Avant la crise financière, le crédit international avait enregistré trois décennies de croissance ininterrompue.

La BRI est l'institution de coordination des banques centrales au niveau mondial et ses statistiques permettent de mesurer les prêts bancaires transfrontaliers au niveau mondial.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :