Investir dans un parking : le bon plan ?

 |   |  579  mots
Récemment, l'homme le plus riche d'Asie, a mis en vente 514 places de parking pour 600 millions de dollars de Hong Kong (60 millions d'euros), dont l'une a atteint la somme extravagante de 1,3 million. Soit... le prix d'une Ferrari. Le parking est ainsi devenu l'objet de spéculations dans la mégapole financière asiatique. C'est que l'espace manque et que les riches propriétaires de voitures de luxe sont prêts à dépenser sans compter pour une aire de stationnement. Et en France, est-on arrivé à de telles extrémités ? Pas vraiment... Mais avoir un endroit où garer sa voiture est aussi devenu une denrée rare dans les grandes villes françaises.

Un placement comme un autre

 Box, garage, parking, place de stationnement...Quelque soit le nom qu'on souhaite donner à l'aire de stationnement, ce genre de placement immobilier reste encore bien attractif, même s'il est un peu moins rentable aujourd'hui qu'il y a dix ans... Pourquoi ? Ce sont des biens dont le coût d'acquisition est faible, qui se louent facilement et ne nécessitent pas de travaux à l'inverse d'un bien d'habitation...

La rentabilité d'un parking

Quand on investit dans un bien, la première chose qui vient à l'esprit est de savoir si la rentabilité est au rendez-vous. Dans le cas d'un parking, elle est plus faible qu'il y a dix ans. C'est que le nombre de locataires a baissé en une décennie. La voiture n'a plus la cote avec le développement des transports en commun et des parkings publics dans les grandes villes. Mais qu'on se rassure, avec une rentabilité comprise entre 6 et 8 % par an, les parkings restent encore un bon plan par rapport aux autres produits immobiliers. Toutefois, derrière cette alléchante moyenne, les conditions de rentabilité seront très variables d'un endroit à l'autre, tout comme les prix.

Mais combien coûte une place de stationnement ?

Cet investissement ne trouvera son intérêt que dans les quartiers, les communes ou les villes où le déficit en places est criant. Paris (Ier arrondissement, IVe, Ve, VIe, VIIe, VIIIe, XVIe, XVIIe), les Hauts-de-Seine et les Yvelines sont en tête des places les plus chères car il faut compter entre 15 000 et 50 000 euros. Et la province alors ? Les tarifs sont plus sages, puisqu'ils sont compris entre 6 000 et 15 000 euros pour faire l'acquisition d'une place de stationnement.

Le bon coin

Au sein d'une même ville où d'un même arrondissement, le prix peut varier selon l'adresse où le bien est situé. Une adresse courue, notamment en centre-ville ou dans un secteur où le manque de stationnement est présent, sera plus chère qu'une autre. Autre facteur qui influence les prix à la hausse comme à la baisse, le positionnement à l'intérieur du parking. Les places premier sous-sol, proches des issues (ascenseurs ou escaliers), sont les plus convoitées. Comme les boxes fermés valent également plus cher que les places à l'extérieur. Et les loyers sont donc logiquement indexés sur la rareté de l'emplacement. Ils peuvent être compris entre 45 et 500 euros par mois.

Les dépenses

Derrière les recettes, il y a également des dépenses. Et également des obligations. En tant que propriétaire, vous êtes tenus d'assister aux assemblées générales et de payer vos charges. La facture peut être encore plus salée si le garage constitue une dépendance de l'habitation. Dans ce cas, vous devez vous acquitter de la taxe d'habitation. En revanche, si le parking se situe à une adresse différente, ils ne sont pas imposables... à condition qu'ils se trouvent à plus d'un kilomètre de l'habitation. Concernant la fiscalité, les loyers sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers lorsqu'ils ne s'accompagnent d'aucun service ou d'aucune prestation autre que le simple gardiennage. Si vos revenus fonciers bruts sont inférieurs à 15 000 euros par an, vous pouvez bénéficier du régime d'imposition « micro-foncier ». Sinon, c'est le régime réel d'imposition qui s'applique. Les loyers peuvent également relever des bénéfices commerciaux lorsque la location est assortie de prestations telles que, par exemple, le lavage, l'entretien ou la distribution d'essence...

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :