Que faire en cas de problème après un achat sur internet ?

 |   |  530  mots
Acheter en ligne peut vous réserver quelques mauvaises surprises.
Acheter en ligne peut vous réserver quelques mauvaises surprises. (Crédits : Décideurs en région)
Acheter en ligne peut vous permettre de faire de belles économies sur le prix d’un produit ou d’un service mais cela peut aussi vous exposer à quelques soucis : problème de livraison, prix plus élevé que prévu, etc. Voici ce qu’il faut savoir pour réagir dans ce genre de situations.

La fin des soldes approche et vous avez peut-être cédé à la tentation... Si vous avez acheté par internet et que tout ne s'est pas passé comme prévu, il existe plusieurs solutions pour obtenir réparation. Le ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique a publié le 19 juillet 2016 son guide de l'acheteur en ligne, listant une bonne partie de ces solutions.

Prix trop élevé par rapport à ce qui était annoncé

Si le montant prélevé ou facturé est trop élevé par rapport à ce qui était prévu, vous pouvez tenter de faire annuler le paiement auprès de votre banque, ce qui peut être particulièrement pertinent en cas de paiement échelonné. Pour éviter ce genre de mésaventure, le mieux étant de vérifier au moment du paiement qu'aucun frais supplémentaire ne vous est facturé.

Deux semaines minimum pour faire machine arrière

Quel que soit le type d'achat effectué, sur internet ou non, vous avez au minimum 14 jours pour vous rétracter et annuler l'achat. De plus, ces deux semaines débutent au moment où vous recevez le colis et non lorsque vous payez, ce qui vous laisse un peu plus de temps. Dès que vous avez notifié le site marchand de votre rétractation, celui-ci aura également 14 jours pour vous rembourser.

Problème de livraison

Si votre colis n'arrive pas ou s'il est endommagé au moment de sa livraison, vous avez plusieurs solutions de recours. Comme dans le cadre d'une location saisonnière, commencez par voir avec le vendeur s'il est possible de trouver un terrain d'entente : un remboursement ou un renvoi du même produit en meilleur état.

Les recours légaux possibles

Si vous n'arrivez pas à vous accorder avec le site marchand, vous pouvez faire appel à une association de consommateur pour vous soutenir et vous conseiller dans votre tentative de recours. Vous avez également la possibilité de vous tourner vers un médiateur de consommation pour vous aider à régler ce litige. L'action de ce médiateur public sera totalement gratuite mais il ne pourra intervenir que si vous lui apportez la preuve que vous avez dans un premier temps essayé de régler le problème directement avec le vendeur. En dernier recours, vous pouvez saisir une des autorités compétentes (DDCCRF, DDPP, DDCSPP, disponibles sur ce lien) ou la justice, en intentant une action au civil.

Dans son guide de l'acheteur en ligne, Bercy donne également quelques conseils pour agir a priori et avoir les bons réflexes dans sa démarche d'achat. Ainsi, vérifier le sérieux du site internet sur lequel vous achetez est primordial. Dans les mentions légales, accessibles depuis le bas de chaque page du site, vous pourrez savoir dans quel pays est basé le site. Le guide conseille également de vérifier la réputation du site avec une simple recherche sur Google, en accolant le terme "arnaque" au nom du site.

Dans le cas d'un site de vente entre particuliers, pensez à vérifier les avis laissés par les autres internautes sur le vendeur, la plupart du temps classées sous formes de note ou d'étoiles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2016 à 20:33 :
J'ai tapé Arnaque + Hollande et ça m'a donné 18 pages de sites :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :