Retraite : la réforme de 2010 commence à produire ses effets...

 |   |  350  mots
Copyright Reuters
Le nombre de départs à la retraite a reculé au troisième trimestre, selon la Dares.

Selon une étude du ministère de l'Emploi (Dares), le nombre de départs à la retraite a diminué au troisième trimestre 2011. Pour quelle raison ? Ce serait la conséquence de la réforme des retraites qui a repoussé l'âge légal de départ à compter du 1er juillet.

Ainsi, les départs à la retraite ont ainsi baissé de 32% dans les entreprises de 10 salariés ou plus entre juillet et septembre. Le taux de départs à la retraite (calculé par rapport au nombre total de salariés) diminue ainsi de 0,1 point par rapport au trimestre précédent, à 0,2%. Pour mémoire, selon les termes de la loi du 9 novembre 2010, l'âge d'ouverture des droits à la retraite est passé de 60 ans à 60 ans et quatre mois à compter du 1er juillet 2011.

Cette baisse entraîne une diminution de 0,1 point du taux de sortie - fins de contrats à durée déterminée, démissions, licenciements économiques et autres, fins de période d'essai et départs à la retraite - à 12,6%. Il s'était accru de 0,5 point au trimestre précédent.

Pour la première fois depuis 2009, le taux d'entrée, c'est-à-dire des recrutements, se replie légèrement (-0,1 point après +0,3 point au deuxième trimestre). Toutefois, à 13%, il se maintient à un niveau "exceptionnellement haut pour la décennie", estime la Dares.

Les secteurs les plus concernés par le recul des recrutements sont le tertiaire et la construction. En revanche, ils progressent dans l'industrie.

A noter, le taux d'entrée en CDI dans les établissements de 10 salariés ou plus s'accroît légèrement (+0,1%) au troisième trimestre. Le taux de recrutement en CDD quant à lui recule pour la première fois depuis début 2009 (-0,2 point contre +0,2 point au deuxième trimestre). Cette baisse s'observe également dans le tertiaire et la construction tandis que le taux d'entrée en CDD augmente dans l'industrie.

Selon la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), qui gère le régime de base des salariés du privé, anticipe 640.000 départs à retraite en 2011, contre 718.000 en 2010. En 2012, le nombre de départs est estimé à 620.000.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2012 à 8:57 :
Moins de départs à la retraite = moins d'emploi à prendre par les jeunes ; ce qui explique en partie l'explosion du chômage et de l'emploi précaire chez les jeunes. Malgré les cotisations payées, les jeunes n'auront plus de retraite par répartition car leurs aînés, quatrième et cinquième age, auront depuis longtemps vidés les caisses ; c'est injuste !
a écrit le 17/02/2012 à 11:27 :
Et je conseille à ceux qui veulent prendre leur retraite (du privé) , de terminer leur dernière année, , en entier , s'ils sont en activité, (et pas trop fatigués),car sinon, cette dernière si elle n'est pas effective (366j en 2012) ne comptera pas dans vos 25 meilleures années .
(meme si votre salaire vous permet de valider 4 trim, il faut qu'ils soient effectifs la dernière année)
Et souvent, les dernières année sont les meilleures .
De plus, si vous êtes né en juin, que vous cessez au 31 12 012, retraite au 01 01 2013, vos avez une surcote de 2 trimestres à la CNAV, (2x 1,25%) , et des points de retraite complémentaires en plus ..
un petit bonus.
a écrit le 17/02/2012 à 10:30 :
moins de depart a la retraite = plus de chomeurs c'est mathematique mr les ministres quant a sarko pour qu 'il comprenne cela.....s'il y a moins de departs il y a moins de remplacements mais lui les maths c'est pas son truc c'est pour cela qu 'il n'y a plus de sous dans les caisses!!! alors debarassons nous vite d'un incompetent pretentieux!!!!
a écrit le 31/12/2011 à 10:01 :
"une diminution de 0,1 point du taux de sortie " : mais quel intéret de comparer des chiffres avec des écarts de 1 pour mille voir moins avec les arrondis...
a écrit le 29/12/2011 à 17:54 :
60 ans dans 6mois je n'est jamais ete aussi bien paye et je n'en est jamais fait si peu :pas presse de partir je compte en profiter encore plus pendant 1 an au desespoir de mon employeur et le futur embauche attendra bien un peu a l'ANPE
Réponse de le 21/01/2012 à 21:20 :
Peut-être qu'un chômeur attendra un peu plus avant de reprendre votre place mais en attendant vous travaillez, donc vous avez des revenus supérieurs à ce que vous percevrez à la retraite, donc vous consommez plus, donc vous faites profiter l'économie française de votre travail. C'est une erreur majeure commise par beaucoup de gens ; les pays où les salariés partent plus tard qu'en France à la retraite (notamment la Suède), ont des taux de chômage inférieurs...
a écrit le 29/12/2011 à 17:54 :
60 ans dans 6mois je n'est jamais ete aussi bien paye et je n'en est jamais fait si peu :pas presse de partir je compte en profiter encore plus pendant 1 an au desespoir de mon employeur et le futur embauche attendra bien un peu a l'ANPE
a écrit le 29/12/2011 à 17:14 :
C'est forcé que moins il y a de retraités plus le système d'assurance va s'améliorer. Exemple simpliste "très simpliste". Un retraité percevant une pension de retraite de 1500 euro/mois, rien d'excessif. Il est remplacé par un "jeuns". Celui ci cotisera : cotisations SS salariales et patronales: 15% (6.65%+8.3% plafond SS + .1+1.6% déplafonné sans incidence ici), régime non cadre ARRCO 7.5% (salariale + patronale), le jeune commence à 1200 euro/mois ce qui induit un total de 1200 x 22.5% = 270 euro/mois. Notre système de répartition implique qu'il faudra 1500/270 = 5 nouveaux salariés pour honorer la pension. Ce calcul est "honteusement" simplifié mais j'aimerais que certains pro ....politisés surtout nous expliquent comment cette expression consacrée par certains politiciens démago "place aux jeunes" a un sens quelconque.
Réponse de le 29/12/2011 à 18:19 :
Avec votre calcul 5 millions de chomeurs qui travailleraient ça ferait 1 million de retraités.A méditer.Mais votre calcul est très bon.
Réponse de le 30/12/2011 à 12:01 :
Réponse à dudu.
Vous êtes compétent en paye.Il y a quelques jours je posais une question:avec les cotisations assedic versées par une entreprise,combien pourrait elle embaucher de collaborateurs?Pouvez vous me donner votre avis par exemple pour une entreprise de 100 personnes,salaire moyen 2200 euros,salaire d'embauche 1200 euros?
Réponse de le 30/12/2011 à 14:28 :
Réponse à dudump.
Moi je pense que cela fait 100 X 2200 euros=220000 X 6,80%=14960 euros soit 14960 divisé par 1200 euros = 12,4 salariés.Trop théorique ou trop système?
a écrit le 29/12/2011 à 16:18 :
"la réforme de 2010 commence à produire ses effets..." : C'est exact, à 60 ans je commence à mollir au pied de ma machine...
Réponse de le 30/12/2011 à 5:40 :
Oups, il fallait lire 42 années cotisées et non 42 trimestres
a écrit le 29/12/2011 à 15:08 :
pourquoi on ne tient pas compte du nombre de trimestre travaillés tout simplement avec une echelle de correspondance. Celui qui veut partir à 45 ans avec tel retraite ok, celui qui veut bosser jusqu'à 75 ans avec tel retraite ok.. bref, le système serait plus limpide et on aurait enfin la "liberté" de choisir..pourquoi une idée aussi simpliste et qui me semble égalitaire n'est elle pas évoquée?
Réponse de le 29/12/2011 à 16:20 :
+1000 : J'ai mes 42 trimestres et pas 60 ans, j'aurais mieux fait de commencer à 25 ans et non à 15, j'aurais gagné la même chose à la retraite.
Réponse de le 17/02/2012 à 11:31 :
Non, il vous aurait manqué 9 ans de points de retraite arrco ..
DE 16 ANS à 25 ANS ..!
a écrit le 29/12/2011 à 13:03 :
Il n'y a pas de quoi être fiers de cette réforme qui, statistiquement, ne fait que remplacer des retraités par des chômeurs ... La prochaine législature s'inquiétera alors de la montée du chômage et ... se dépêchera de remettre au goût du jour les retraites anticipées pour libérer des places. Et comme cela, nos couteux élus se donneront à eux-même l'impression de ne pas être inutiles et se gargariseront devant toute la presse. C'est la technique qui est enseignée au premier cours d'administration publique aux étudiants qui intègrent Sciences Po : "comment faire croire au Peuple qu'on bosse afin de justifier nos privilèges".
Réponse de le 29/12/2011 à 15:48 :
+1 :) surtout la fin.
a écrit le 29/12/2011 à 11:20 :
Cette réforme vitale dont les irresponsables de gauche ne voulaient pas ... et qu'ils s'apprêtent à remettre en cause s'ils reviennent au pouvoir... pauvre France !
Réponse de le 29/12/2011 à 13:44 :
pas a la retraite a 60 ans ;chomeur a 50 ans puisque a 45 ans on vous trouve trop vieux et 20 ans pas assez de connaissance; voila nos capitalites ;patronat et dirigeants politiques qui ne pensent qu'eux et leurs carrières
Réponse de le 29/12/2011 à 13:55 :
@logic: les irresponsables ne sont pas tous de gauche, faute de quoi tu ne ferais pas ce genre de commentaire :-) Pour ta gouverne, la retraite, ce n'est pas uniquement l'âge mais aussi le nombre d'années de cotisation. Si tu avais commencé à travailler jeune et sans t'arrêter, tu aurais une meilleure idée de ce que cela veut dire :-)
Réponse de le 29/12/2011 à 18:30 :
Réponse à logic.
Vous savez très bien que si la gauche est au pouvoir elle ne remettra pas fondamentalement en cause la nécessité de travailler plus logtemps.On voit bien que la droite n'a plus que ces caricatures comme programe électorale.Pas brillant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :