Bourse : accalmie sur les marchés chinois

 |   |  438  mots
"L'abandon du système coupe-circuit aidera à stabiliser le marché, mais un sentiment de panique persistera, notamment parmi les investisseurs particuliers", a déclaré Li Jingyuan, directeur général de Shanghai Bingsheng Asset Management, à Bloomberg News.
"L'abandon du système coupe-circuit aidera à stabiliser le marché, mais un sentiment de panique persistera, notamment parmi les investisseurs particuliers", a déclaré Li Jingyuan, directeur général de Shanghai Bingsheng Asset Management, à Bloomberg News. (Crédits : REUTERS/Kim Kyung-Hoon)
Les Bourses de Shenzhen et de Shanghai ont gagné plus de 1%. Un retour au calme après la fermeture des marchés chinois due à une chute de plus de 7%, jeudi.

Publié le 08/01/2016 à 07:37. Mis à jour le 08/01/2016 à 08:38.

Un véritable retour au calme ? La Bourse de Shanghai fluctuait fortement vendredi matin après la décision de la Chine de suspendre son système "coupe-circuit" d'interruption des échanges en cas de chute brutale, à la suite d'un nouvel effondrement de plus de 7% jeudi 7 janvier qui a ébranlé les marchés mondiaux.

A la pause vendredi, l'indice composite shanghaïen avait gagné 2,39%, ou 74,56 points, à 3.199,56 points. La Bourse de Shanghai avait ouvert en nette hausse, puis plongé en cours de séance à -2,18%, avant de grimper, descendre, puis remonter. A la clôture, Shangai a finalement terminé en hausse de 1,97%.

Du côté de la Bourse de Shenzhen, l'indice gagnait 1,65%, ou 32,26 points, à 1.990,34 points en milieu de séance, avant de finir sur une hausse de 1,05%

"L'abandon du système coupe-circuit aidera à stabiliser le marché, mais un sentiment de panique persistera, notamment parmi les investisseurs particuliers", a déclaré Li Jingyuan, directeur général de Shanghai Bingsheng Asset Management, à Bloomberg News.

"L'équipe nationale va probablement poursuivre ses achats d'actions de façon significative afin de stabiliser le marché", a ajouté Li, en référence aux organismes publics et aux courtiers achetant des actions pour le compte du gouvernement

Les investisseurs sont inquiets du ralentissement économique chinois entre autres, alors que le chiffre attendu de la croissance 2015 devrait être de 6,9% selon la banque centrale chinoise (PBOC), son niveau le plus bas depuis un quart de siècle.

"Suspendre le mécanisme coupe-circuit" pour "maintenir la stabilité du marché"

Les fluctuations de vendredi sur les Bourses chinoises interviennent après la suspension jeudi soir par la Commission de régulation des marchés financiers (CSRC) du mécanisme "coupe-circuit" en vigueur depuis lundi. Pour rappel, le système visait à enrayer la volatilité des marchés d'actions et éviter un effondrement des cours. Si l'indice perd 5%, les Bourses sont suspendues durant 15 minutes. Et s'il descend sous la barre des 7%, un arrêt automatique des cotations pour la journée est décrété. C'est ce qui s'est passé jeudi.

Mais les acteurs du marché avaient exprimé leur scepticisme quant à l'efficacité du dispositif, qui a entraîné une vague de vente précipitée chez des actionnaires effrayés à l'idée de ne pouvoir vendre des actions dont ils ne veulent plus.

"Après avoir pesé le pour et le contre, il s'avère que les effets négatifs l'emportent sur les effets positifs", a déclaré la CSRC dans un communiqué. "C'est pourquoi, afin de maintenir la stabilité du marché, (nous avons) décidé de suspendre le mécanisme coupe-circuit", a-t-elle justifié.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2016 à 13:25 :
@Apong 8/1 8:39
D'après mes infos (cela vaut ce que cela vaut), les achats de titres sont déjà effectués depuis un certain temps pour soutenir les cours mais tout cela a une limite car toutes les réserves de change vont y passer.
@Morrobox 08/01 8:03
A mon humble avis, cela ne sera pas très joli en Chine mais aussi pour nous car les marchés sont à des niveaux stratosphériques, probablement à cause des QE et des rachats d'actions.
Cordialement
a écrit le 08/01/2016 à 8:39 :
Ils ont stoppé le coupe circuit et mis à la place un rachat des titres par des fonds d'état. Faut lire la presse anglo-saxonne si vous voulez être mieux informé.
a écrit le 08/01/2016 à 8:03 :
Ils sont forts ces communistes chinois à vouloir nous cacher la catastrophe économique qui se trame en rachetant des actions totalement surévaluées pour éviter un krach boursier.
Je me demande comment, à terme, ils se sortiront de ce bourbier. Mais ça ne sera sûrement pas très joli...
a écrit le 08/01/2016 à 8:03 :
C'est un effet contre-intuitif comme il y en a plusieurs en économie, que le coupe-circuit n’empêche pas la baisse des cours, et même la favorise. De la même façon, l'interdiction de licencier ne favorise pas l'emploi, mais bloque l'embauche et augmente le chômage. C'est effectivement difficile à comprendre pour beaucoup... mais néanmoins réel !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :