Saïd Hammouche, Mozaïk RH, le pourfendeur d'inégalité face à l'embauche

 |   |  312  mots
Saïd Hammouche, Mozaïk RH / DR
Saïd Hammouche, Mozaïk RH / DR (Crédits : DR)
[PORTRAIT] L’économie sociale et solidaire est la grande révolution copernicienne : même des sociétés anonymes « classiques », respectant les règles de l’économie de marché, cherchent du sens et une utilité sociale dans le qualificatif d’économie sociale et solidaire. Portraits de ces chercheurs de solutions nouvelles qui changent le monde.

Pour les jeunes des quartiers populaires où le taux de chômage explose, trouver un emploi à la hauteur de leur formation n'est pas simple.

Pour remédier à la situation, l'association Mozaïk RH, cofondée par Saïd Hammouche, lutte depuis six ans contre la discrimination à l'embauche et accompagne les démarches des jeunes talents issus de ces quartiers. Elle a ainsi permis 1.700 recrutements en contrats d'alternance, en CDD et CDI, principalement dans les groupes du CAC 40.

Très à l'aise dans la discussion, ce quadragénaire originaire de Bondy a su s'appuyer sur sa réussite locale pour sensibiliser les décideurs, que ce soit dans les grandes entreprises, dans les ministères, et même… à l'Élysée.

En avril dernier, il aurait tapé dans l'œil du président de la République, qui a accepté de le revoir en juin. Conseillé par certains grands dirigeants d'entreprise, Saïd Hammouche a présenté un plan ambitieux pour l'emploi dans les quartiers populaires.

Une initiative qui tombe à pic pour l'exécutif en cette période délicate en matière d'emploi. Saïd Hammouche a proposé de lancer une phase pilote en créant dix agences qui relieront des quartiers populaires et des bassins d'emplois sur tout le territoire national. Les pouvoirs publics apporteraient leur soutien en phase d'amorçage, ainsi que par l'intermédiaire de Pôle emploi, qui ajouterait ses bases de données au savoir-faire de Mozaïk RH.

L'affaire est bien engagée : Saïd Hammouche travaille désormais dans le détail à l'élaboration de ce plan avec le cabinet du ministre de l'Économie sociale et solidaire, Benoît Hamon, ainsi qu'avec les équipes du ministre chargé de la Ville, François Lamy. En parallèle, Mozaïk RH prépare l'ouverture d'une nouvelle agence à Trappes, entièrement autofinancée. Une fierté pour son fondateur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :