Quand les services secrets américains pactisent avec Amazon

 |   |  449  mots
Après avoir rejoint Facebook et Twitter la semaine dernière, l'institution dirigée par John Brennan continue sur sa lancée numérique. Reuters
Après avoir rejoint Facebook et Twitter la semaine dernière, l'institution dirigée par John Brennan continue sur sa lancée numérique. Reuters (Crédits : reuters.com)
Les services de renseignement américains veulent accentuer leur collaboration avec le système "informatique dématérialisé" d'Amazon, dit "cloud". L'objectif est de pouvoir exploiter davantage ses outils d'exploration de données et de s'en inspirer.

La CIA développe son système d'espionnage grâce au cloud du géant du e-commerce. Le quotidien britannique Financial Times révèle mercredi le développement du partenariat que la CIA a passé avec Amazon pour utiliser son logiciel de données commerciales dans son travail d'analyse. 

Un "cloud" de la CIA créé et géré par Amazon

Le directeur du département des informations à la CIA, Doug Wolfe, expliquait mardi que ce genre de technologies "était particulièrement utile sur des terrains complexes comme l'Irak ou l'Ukraine". Cette collaboration des renseignements américains avec le site montre par ailleurs, selon le FT, la confiance qu'ils accordent à la fiabilité du cloud d'Amazon, dont les clients sont autant des agences du secteur public que des sociétés privées.

Le contrat qui les lie représenterait déjà 600 millions de dollars (441 millions d'euros) et suppose que le groupe d'e-commerce configure et gère une service de données informatiques privées dans les locaux de la CIA. Mais Doug Wolfe a ajouté que son agence souhaitait aller au delà de la simple utilisation des serveurs d'Amazon en bénéficiant également des applications que le site a mis en place. 

Des applications utiles aux renseignements

Dans un discours ambitieux, Doug Wolfe a ajouté :

"Je suis sûr que nous allons non seulement pouvoir profiter des innovations dans l'utilisation des serveurs mais aussi utiliser ces avancées dans le secteur commercial et même les missions spatiales!"

Il a ainsi mentionné l'application, développée par Amazon Web Services (AWS), qui permet de traiter et d'analyser des flots massifs de données comme l'exemple type des outils pouvant servir à la CIA. 

Sécurité renforcée

En pleine période de tests sur le transfert de certaines données de la CIA vers son cloud Amazon, le directeur du service information a néanmoins reconnu qu'il existait un certain "choc culturel" entre les deux entités, bien que les standards de sécurité d'Amazon soient "très élevés"

Le chef du service de sécurité d'AWS Stephen Schmidt a quant à lui qualifié la méthode d'Amazon de "sécurité via l'obscurité". En d'autres termes, les employés d'AWS n'ont besoin d'être informés que du strict nécessaire pour effectuer leur travail. Par exemple, ils ne connaissent pas l'adresse réelle du centre où sont stockées les données qu'ils traitent. Les contrôles ont aussi été renforcés sur les sites de collecte de données, désormais accessibles seulement par des badges spéciaux encryptés. Désormais, Amazon tient dans ses mains l'une des clés de la sécurité américaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2014 à 15:08 :
A QUAND un internet européen qui tolérera ou non l'espionnage..?? Pour rappel, les Maîtres du Monde ont déjà les montants de TOUTES les transactions bancaires de la planète. (SWIFT) Ils connaissent donc les montants des contrats de TOUTES les entreprises. Est-ce NORMAL..??
a écrit le 25/06/2014 à 15:06 :
Un moyen efficace d'introduire un géant cheval de Troie dans les systems d'amazone!
a écrit le 25/06/2014 à 14:16 :
Nos jeunes gourous de l'informatique s'offrent les moyens de contrôler le monde ?! Nous ne sommes plus loin de Big Brother !
a écrit le 25/06/2014 à 13:58 :
Une excellente raison de ne pas utiliser le cloud d'Amazon...
a écrit le 25/06/2014 à 13:55 :
Maintenant que le cout de l'espionnage NSA a été avalé par tout le monde... plus besoin de se cacher... leur tête au bout d'une pique !
a écrit le 25/06/2014 à 13:10 :
tient, la CIA et une multinationale main dans la main pour assurer la paix dans le monde ?

Ou comment avoir accès aux données des millions de clients d'amazon...dont vous faites vous aussi probablement parti.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :