Bang, bang, Bang, Londres signe trois contrats pour MBDA (644 millions d'euros)

 |   |  319  mots
MBDA a obtenu une commande de 385,8 millions d'euros portant sur la vente d'un lot de missiles de défense anti-aérienne pour la British Army et la Royal Navy.
MBDA a obtenu une commande de 385,8 millions d'euros portant sur la vente d'un lot de missiles de défense anti-aérienne pour la British Army et la Royal Navy.
Le ministère de la Défense britannique a signé vendredi trois contrats au profit de MBDA. Le missilier européen engrange trois commandes pour un montant total de 539 millions de livres (644 millions d'euros).

Bang, bang, bang. Le ministère de la Défense britannique a dégainé vendredi trois contrats pour MBDA. Le missilier européen engrange trois commandes pour un montant total de 539 millions de livres (644 millions d'euros). Pourquoi une telle avalanche de contrats en si peu de temps? Parce que dès demain, le gouvernement britannique entre dans la fameuse période du "purdah", une période durant laquelle il est déconseillé aux ministres de prendre des initiatives, et donc de signer des contrats, avant les élections. Et comme le Parlement britannique a approuvé il y a deux jours la tenue d'élections législatives anticipées le 8 juin, le secrétaire d'État à la Défense britannique, Sir Michael Fallon, a dû muscler son poignet pour signer une flopée de contrats durant ces dernières 48 heures.

MBDA a tout d'abord obtenu une commande de 323 millions de livres (385,8 millions d'euros) portant sur la vente d'un lot de missiles de défense anti-aérienne pour la British Army (armée de terre) et la Royal Navy (marine). La prochaine génération de missiles surface-air (CAMM ou Common Anti-Air Modular Missile) est conçu pour être utilisé à la fois en mer (Sea Ceptor) et sur terre (Land Ceptor). Ce missile est capable d'intercepter des missiles de croisière anti-navires, des avions et d'autres menaces très sophistiquées, estime MBDA.

MBDA à bord du F-35

Par ailleurs, MBDA a signé un contrat de 175 millions de livres (209 millions d'euros) pour soutenir sur une période de cinq ans le système d'arme Sea Viper, y compris le missile Aster, qui équipe les destroyers britanniques Type 45 de la Royal Navy. Enfin, le MoD britannique a attribué à MBDA un contrat de 41 millions de livres (49 millions d'euros) en vue d'intégrer le missile air-air Meteor sous les ailes de l'avion de combat F-35. Le Meteor équipera l'appareil de Lockheed Martin dans les années 2020.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2017 à 21:50 :
bravo à toutes les équipes de MBDA!
a écrit le 22/04/2017 à 15:07 :
Tiens, il y a parait-il le Brexit !
a écrit le 22/04/2017 à 12:44 :
Oui, bonne initiative, car actuellement la livre est de bonne valeur .... Dans un ou deux ans personne ne pourra donner une valeure à ces commandes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :