La cellule photovoltaïque la plus efficace au monde est franco-allemande

 |   |  287  mots
En septembre 2013, les mêmes équipes étaient parvenues à atteindre un rendement de 44,7% pour une cellule solaire.
En septembre 2013, les mêmes équipes étaient parvenues à atteindre un rendement de 44,7% pour une cellule solaire. (Crédits : Fraunhofer-Institut für Solare Energiesysteme ISE)
Soitec et le CEA-Leti en France, et l'Institut Fraunhofer pour les Systèmes Energétiques Solaires (ISE) en Allemagne ont créé des cellules photovoltaïques convertissant 46% de l'énergie solaire en énergie électrique.

Les limites du solaire à nouveau repoussées. Un partenariat franco-allemand a permis de battre le record du monde d'efficacité pour une cellule solaire. Soitec et le CEA-Leti en France, et l'Institut Fraunhofer pour les Systèmes Energétiques Solaires (ISE) en Allemagne se sont félicités mardi 2 décembre d'être parvenus à convertir 46% de l'énergie du spectre solaire en énergie électrique.

En septembre 2013, les mêmes équipes étaient parvenues à atteindre un rendement de 44,7% pour une cellule solaire, après avoir déjà repoussé la limite quelques mois plus tôt avec 43,6% d'efficacité en mai de la même année. Le rendement d'une cellule photovoltaïque est une donnée majeure dans le solaire puisqu'il permet de réduire le coût de l'électricité produite par cette méthode, la rendant plus compétitive face aux autres méthodes comme le nucléaire.

     | Lire Comment le solaire pourrait devenir la première source d'électricité en 2050

Une technologie spatiale

Ce progrès a été rendu possible par les avancées faites avec les cellules à multi-jonctions, qui ont repoussé la limite des cellules photovoltaïques simples, ne permettant qu'un rendement maximal théorique de 33%.

Composée de plusieurs assemblages de couches minces, ces cellules ont d'abord été développées pour un usage spatial avant d'être utilisé sur terre, tant le rendement a été jugé efficace. Elles sont utilisées dans les centrales solaires de large envergure installées dans les régions qui bénéficient d'un ensoleillement direct élevé et leur permet de bénéficier d'un rendement "deux fois plus élevé que celui des centrales photovoltaïques classiques".

| Lire aussi Bordeaux s'offre le plus grand parc photovoltaïque urbain de France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2014 à 13:34 :
Très bien, mais n'oublions jamais que la meilleure énergie est celle qu'on ne consomme pas.
Et là, il y a des gisements énormes.
a écrit le 03/12/2014 à 12:42 :
Arrêtez de parler de compétitivité par rapport au nucléaire. Le nucléaire n'est pas compétitif c'est un investissement abyssal et dangereux.
a écrit le 03/12/2014 à 1:47 :
Oui mais à quel prix ? cher, trop cher, polluant à produire etc ?
a écrit le 02/12/2014 à 23:38 :
à quel prix ? acquisition +possession +bilan écolo !
a écrit le 02/12/2014 à 23:32 :
SOITEC ET UNE ENTREPRISE DE LA REGION GRENOBLOISE QUI A BEAUCOUP D AVENIR.POUR CEUX QUI VEULENT INVESTIR DANS LE SOLAIRE? BANKO? J E CONNAIS BIEN CETTE ENTREPRISE???
Réponse de le 03/12/2014 à 8:56 :
Bizarres vos ?? Ils ont l'effet contraire (interrogation, pas exclamation apportée par !, et les touches ne sont pourtant pas voisines).
Vous en avez acheté des actions ? J'imagine, si c'est l'avenir.
Réponse de le 03/12/2014 à 11:05 :
SACHEZ M R QUE MES POINT D INTROGATIONS SONT VOULUE .IL VEULENT DIRE QUE JE PEUT ME TRONPER???
Réponse de le 03/12/2014 à 18:21 :
@verite
Vous avez raison pour ce qui est de vous tromper, du moins pour ce qui concerne votre orthographe.
a écrit le 02/12/2014 à 19:36 :
Dans une cellule solaire standard en silicium , toute l'énergie des photons au dessus de l'énergie correspondant au gap est perdue en chaleur. Ici avec 3 cellules superposées de gap different (en fait 3 jonctions) , on capte mieux toute l'énergie des photons qui ont une energie supèrieure au gap du silicium.
a écrit le 02/12/2014 à 18:01 :
46% .... par rapport au 23% maxi habituel, c'est énorme ! Pour info un chauffe-au solaire c'est 78 % ! Reste à voir le prix !
a écrit le 02/12/2014 à 17:10 :
Super Michel ! Votre commentaire est valable pour l'ensemble des énergies sur terre, y compris brûler une bûche de bois. Autre commentaire plus intéressant peut être ?
Réponse de le 02/12/2014 à 19:21 :
Michel a RAISON : il faut une énergie non négligeable pour fabriquer ces semi-conducteurs. Avant d'écrire, renseignez-vous.
Réponse de le 03/12/2014 à 11:16 :
Aucune énergie est non polluante.
a écrit le 02/12/2014 à 16:55 :
L'énergie produite ne permettra pas de rembourser la pollution engendrée par sa fabrication et sa destruction...
Réponse de le 02/12/2014 à 17:08 :
Ok, votre commentaire est valable pour l'ensemble des énergies sur terre, même pour bruler une buche de bois.
Autre chose de plus intéressant ?
Réponse de le 02/12/2014 à 17:52 :
@Sweech

Que ferez-vous de votre cellule photovoltaïque en fin de vie? Vous aller probablement l'incinérer et générer une quantité de gaz toxiques pour l'environnement.
Réponse de le 03/12/2014 à 13:56 :
je doute que l'on puisse comparer la "pollution" engendrée par un arbre a celle engendrée par une cellule photovoltaique chargée aux métaux lourds/précieux, terres rares, etc + énergie nécessaire à la fabrication....
a écrit le 02/12/2014 à 16:50 :
Le souci étant surtout les râleurs qui voient toujours le verre à moitié vide plutôt que de le voir à moitié plein.

De plus, si vous avez une piste sérieuse pour stocker le courant alternatif de manière compétitive, n'hésitez pas à en faire part aux scientifiques du monde entier. Ils seront ravis de suivre vos conseils et remarques constructives... ;)
Réponse de le 02/12/2014 à 17:17 :
Il suffit de produire du dihydrogène par hydrolyse de l'eau des océans véhiculée par gazoduc et vous obtenez du chauffage régulier relativement bon marché pour l'hiver.
Réponse de le 02/12/2014 à 17:25 :
"si vous avez une piste sérieuse pour stocker le courant alternatif"
oui, non, oui, non, oui, non... :-)
Réponse de le 02/12/2014 à 19:22 :
"stocker le courant alternatif" ... On me l'avait pas encore faite, celle-là. Restez accroché à votre ipad... Il "réfléchit" pour vous...
Réponse de le 02/12/2014 à 19:38 :
Tout est dans le titre
a écrit le 02/12/2014 à 16:40 :
Le soucis restant le stockage
Domaine ou ca n'avance pas beaucoup
Réponse de le 02/12/2014 à 17:29 :
Y a divers moyens pour stocker :
* les barrages faits pour remonter l'eau la nuit ou en surproduction d'énergie
* fabriquer de l'hydrogène quand les piles à combustibles seront démocratisées
En Espagne, on voyait une fois (TV) une centrale thermique qui fondait un sel dans une tour grâce au soleil, permettant de continuer à fournir de l'énergie électrique la nuit.
Un comble quand même que l'énergie 'verte' fasse que, quand on n'a pas de consommation, le prix de l'électricité devienne négatif....
Réponse de le 02/12/2014 à 18:43 :
sous forme d'air comprimé ..... mais c'est trop simple .... pour nos ENARQUES !
Réponse de le 02/12/2014 à 19:46 :
..... simples existent .... mais ça dérange !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 03/12/2014 à 8:28 :
La technologie connue depuis longtemps pour le stockage d'énergie s'appelle le STEP ou pompage turbinage ; qui consiste à stocker de l'eau dans un barrage pour récupérer l'énergie aux heures de pointe.
La plus grosse unité européenne se trouve en France ; c'est le barrage de Grand-Maison...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :