Air France, les pilotes du SNPL coupent les ponts avec la direction et menacent de faire grève

 |   |  651  mots
(Crédits : Reuters)
Accusant la direction de ne pas respecter les accords de répartition d'activité entre Air France et KLM, le SNPL met fin à la contractualisation avec la direction. Le SNPL n’appliquera pas les dernières mesures du Plan Transform 2015 qui s’achève fin décembre, refuse, de facto, le contrat de compétitivité d’Alexandre de Juniac pour le prochain plan stratégique et n’exclut pas un mouvement de grève très prochainement.

La tension monte au SNPL. Alors qu'Alexandre de Juniac, le PDG d'Air France-KLM, compte demander aux salariés de nouveaux gains de productivité pour le prochain plan stratégique du groupe en échange d'un plan de croissance,  le SNPL, majoritaire au sein des pilotes, a décidé de couper les ponts avec la direction. A l'issue de son conseil tenu le 15 mai, le syndicat a adopté une motion qui met fin à la contractualisation avec la direction et exige le respect des engagements pris.

Compétitivité contre croissance

Autrement dit, le SNPL ne veut plus s'inscrire dans le  cadre d'accords d'entreprise et sort donc du champ de la négociation. Sa direction n'appliquera pas les dernières mesures du Plan Transform 2015 qui s'achève fin décembre, et refuse le contrat de compétitivité d'Alexandre de Juniac pour le prochain plan stratégique et n'exclut pas un mouvement de grève très prochainement. En outre, plusieurs pilotes interrogés individuellement évoquent la possibilité de ne plus respecter la politique carburant qui par le biais de mesures appliquées les pilotes (optimisation de l'emport de carburant...), a généré plus de 100 millions d'euros d'économies par an dont; 67 millions imputables aux pilotes selon eux.

"Nous ne sommes pas en phase avec la direction. Nous sommes assez énervés même. Nous arrêtons la contractualisation car les accords actuels ne sont pas respectés", déclare à La Tribune, Jean-Louis Barber, le président du SNPL.

Un discours très dur alors que l'accord de périmètre concernant Transavia devra être renégocié si la direction veut développer sa filiale low-cost.

Selon le SNPL, le fond du différend concerne les engagements sur le partage de l'activité entre Air France et KLM que la direction ne respecterait pas. Signé en 2012, cet accord, qui concerne le long-courrier, garantit à Air France 61,2% de l'activité long-courrier d'Air France-KLM contre 38,8% pour KLM, avec une marge de 1%.

Paix sociale

"Dans le cadre du plan Transform, nous sommes sortis des bandes passantes et les projections montrent que l'écart va se creuser. La croissance long-courrier d'Air France-KLM sera supérieure à Amsterdam (+2 à +3%) qu'à Paris (environ +1%). C'est inacceptable. Si on ne respecte pas un accord signé, on prend le risque de casser la paix sociale", tempête Jean-Louis Barber.

Et d'ajouter : "dire que nous sommes plus chers que nos collègues de KLM est faux. Les études réalisées par la direction avant Transform le prouvent. Air France-KLM choisit Amsterdam parce que son hub est plus efficace que celui de Roissy. Si nous n'avons pas de réponse, une grève est fortement probable".

Bases de province

A cela s'ajoute une divergence sur l'activité moyen-courrier au départ des bases de province de Marseille, Toulouse, et Nice. "La direction s'apprête à couper le réseau européen au départ de ces bases. Plutôt que de donner ces lignes aux compagnies low-cost, on devrait trouver une solution. Personne n'est dupe, ce n'est pas en pilotant la finance à court terme qu'Air France se redressera".

La copie n'est pas remplie

Par ailleurs, les économies générées par la contribution des pilotes au `plan Transform ne seraient pas au niveau espéré par la direction. "En ne respectant pas les accords dans les bases province et sur le long-courrier, les économies sont déjà dans la poche de la compagnie, sans compter l'investissement quotidien des pilotes dans le plan carburant de la compagnie", répond Jean-Louis Barber.

Le SNPL a pris une claque 

Le durcissement de la position du SNPL était prévisible après la claque reçue par la perte du poste d'administrateur représentant les pilotes au conseil d'administration d'Air France au profit du SPAF, un syndicat hostile au plan Transform, lequel a été signé par le SNPL. Ceci à moins d'un an des élections professionnelles en mars 2015.

 Interrogé, Air France n'a pas fait de commentaires.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2014 à 14:12 :
La dernière grève des pilotes…?
Euh, Lufthansa il y a trois, quatre semaine…?
Celle d'avant alors…?
Euh, encore Lufthansa il y a deux, trois mois…?
Celle d'encore avant…?
Ah, Iberia!

Ben merde alors, je croyais qu'il n'y avait que AF pour faire grève…
a écrit le 26/05/2014 à 23:43 :
Faut mettre la compagnie en faillite au plus vite et repartir sur des bases saines sinon le pire est à craindre à court terme !
Réponse de le 27/05/2014 à 0:15 :
Et comment renforcer Amsterdam !!
a écrit le 26/05/2014 à 19:37 :
A un mois des vacances, bon courage à ceux qui ont encore pris le risque de voyager avec AF.... Le changement sera pour la prochaine fois
a écrit le 26/05/2014 à 14:06 :
Air France a-t-elle encore un avenir ?....
Réponse de le 27/05/2014 à 8:10 :
Oui, le même que la SNCM...
a écrit le 26/05/2014 à 12:48 :
En l'espèce, les pilotes n'ont qu'une vision "étatique" du fonctionnement d'une entreprise: règlementation, administration, ... rien en ce qui concerne économie, compétitivité...
Une part de Vietnam Airlines vient d'être mis en vente par leur gouvernement ... c'est plutôt vers un développement du coté de l'Asie que les pilotes devraient souhaiter orienter un développement de la compagnie, plutôt que de poursuivre des combats d'arrière garde prônant un immobilisme inadapté aux réalités !!!
Réponse de le 26/05/2014 à 22:36 :
Sauf que les pilotes ont été les 1ers à tirer la sonnette d'alarme pour les low-cost, à dénoncer les gabegies d'Air France, la consanguinité de la direction, les amendes de 700 M€ sur les ententes cargo etc.
Par définition les pilotes voyagent et ils sont très au fait de ce qui s'appelle la mondialisation, c'est donc une population qui est contrairement à ce que vous croyez n'est pas du tour archaïque, bien au contraire.
Donc faut pas les prendre pour des cons, quand vous signez des accords de productivité de 20% et que la direction s'assoie sur toutes ses promesses, c'est normal que ça finisse par coincer.
Réponse de le 26/05/2014 à 22:59 :
Ok, ils ont tiré la sonnette d'alarme... c'est à dire ?? C'est beau de commenter... mais la réalité, c'est que les couts des low costs sont largement inférieurs à AF ! Donc ...??
Si AF KLM veut développer plus KLM que AF, ce n'est pas juste pour faire ch..er le SNPL !!! C'est que KLM est plus compétitive que AF !! Alors on fait quoi : on exige que la compagnie se mette des boulets pour se laisser distancer par BA Iberia, Lufthansa et les low Cost, où on se remet en question ???
Réponse de le 27/05/2014 à 10:07 :
On fait quoi ? Et bien on déplace le siège à AMS. Economie 700 millions d'euros. Mais bien sûr ça signifie faire disparaître 95% du siège actuel.
Lyon69, tu parles de remise en question. Mais les pilotes sont les premiers à avoir tout remis en question. Absolument tout dans leur travail a été effacé et réécrit de zéro. Ils ont accepté des transferts à Transavia, des pertes de salaire horaire de 20% (BP), et toutes ces procédures et irritants de chaque jour visant à faire des économies de bout de chandelle. Pour quel résultat ? Une perte du marché sur presque tous les marchés.
Tu parles d'une vision "étatique" des pilotes. Tu rêves. C'est exactement le contraire ! Ils sont les premiers à crier leur demande de changer le fonctionnement de cette compagnie pour quitter le fonctionnement étatique des arrangements entre amis anciens de tel ou tel ministère. Personne autant que les pilotes ne demande autant un changement d'ADN de cette compagnie qui a perdu le contact avec le terrain.
a écrit le 26/05/2014 à 11:35 :
Désolé, mais je suis assez content d'AF. Toutes les fois que j'ai pu, j'ai pris plutôt AF et j'ai été satisfait. Je précise que je voyage beaucoup et habite à l'étranger. Par contre, je suis d'accord pour dire que les prétentions des pilotes et leur attitude pro-grève archaïque sont assommantes.
a écrit le 26/05/2014 à 11:07 :
Ce que le SNPL reproche à la direction, c'est de chercher à ne pas gaspiller de carburant (et ca c'est bien le boulot des pilotes, ce n'est pas un cadeau fait à la direction!) et de choisir les aéroports (donc les lignes) les plus efficaces et donc les plus rentables ... ca s'appelle gérer une entreprise, messieurs les pilotes !! Que n'entendrait-on pas si la direction laissaient faire les gaspillages et ne développaient QUE des lignes non rentables !!!
a écrit le 26/05/2014 à 11:02 :
Ecoutez à AF vous faites ce que vous voulez mais de grâce ne demandez plus d'argent au contribuable pour vous éponger.
Réponse de le 26/05/2014 à 13:31 :
Je vous rappelle en passant que même si le gouvernement le voulait, les accords européens l'interdiraient.
Alors tranquillisez vous, votre portefeuille ne sera pas touché.
Par contre, souhaitez longue vie à AF car sa disparition coûterait très cher au pays et votre portefeuille pourrait alors en souffrir ;-)
Réponse de le 26/05/2014 à 21:51 :
Disparition couterait chere ?
Pourquoi ?
Je ne vois que des avantages a easyjet ou ryanair.
Meme la swiss est nettement moins chere... les aeroports de bale ou zurich st bcq plus pratiques pour les francais...
Alors je comprends pas...
Réponse de le 28/05/2014 à 14:01 :
Des dizaines de milliers d'emplois directs et indirects détruits, donc des cotisations sociales en moins, des impôts en moins pour le pays, Balance des paiements impactée etc... Je continue ?
a écrit le 26/05/2014 à 10:04 :
Des grèves, des grèves, des grèves, il n'y a que ça chez Air France. D'ailleurs je me demande qu'est-ce que tient cette compagnie encore à flot....
Réponse de le 26/05/2014 à 10:16 :
Vous pouvez nous dire a quand remùonte la dernière grève Air France ?....
Réponse de le 26/05/2014 à 16:03 :
A l'escale de Calvi, hier...
Réponse de le 26/05/2014 à 19:41 :
Vous souhaitez vraiment jouer à ça? 22/05, 16/05, grosses menaces pour le mois de mai, .... ... ...
Réponse de le 26/05/2014 à 21:46 :
@pas d'accord: ce préavis de grêve était lancé par le SNPL, Syndicat de pilotes francais qui; comme son nom l'indique concernait les pilotes Air France mais également Air austral, air corsica, XL airways, Corsair, air bourbon, air caraibes, La dernière Greve du Personnel Navigant Air france date de 2007, alors il serait temps de s'en remettre non? @Nico : le personnel au sol de Calvi n'est pas d'air France mais de la Chambre de Commerce et d'insdustrie de Corse... A bon entendeur....
Réponse de le 26/05/2014 à 22:52 :
Heeuuuu !! On compte les menaces de grèves qui déstabilisent tout autant la compagnie comme les clients ??? ... parce que là, ca se compte en mois, voire en semaine !!!
Réponse de le 27/05/2014 à 7:00 :
Et le 22 pour "soutenir" son camarade suicidaire?
a écrit le 26/05/2014 à 10:03 :
A quand la prise de contrôle de AF par une compagnie du Golfe ? Les syndicats comprendront leur douleur mais ce sera trop tard. de toutes façons même si au bout du compte il n'y a pas de grève le mal est fait. Les passagers vont prendre leurs dispositions en conséquence. D'ailleurs la majorité des passagers du Nord et du Grand Est partent de Bruxelles ou Frankfurt voire Zurich.
Réponse de le 26/05/2014 à 21:58 :
Cher Gilles1 nous souhaitons également de tout coeur que votre boite soit rachetée par le Golfe
contrairement à ce que vous dites, les passagers aiment Air france et reviennent souvent après avoir vu ailleurs justement. Votre étude très poussée et très argumentée sur "les passagers du Nord et du grand est" ne repose sur rien et ce n'est que votre avis
Réponse de le 27/05/2014 à 7:07 :
D'où tenez vous vos sources que les passagers aiment Air France? Peut être n'est ce que votre avis, qui du coup ne vaudrait rien vu votre partialité aveugle
Réponse de le 27/05/2014 à 7:45 :
@gilles1 ils sont dans nos avions tous les jours .... Je ne peux être plus près de la réalité mon cher Gilles1 : Nos avions sont complets , les lettres de félicitations de passagers satisfaits de nos services et de nos avions pleuvent et beaucoup nous disent revenir après avoir testé ailleurs ... Désolé pour vous
Réponse de le 27/05/2014 à 12:46 :
Vos avions sont complets ... donc un taux de remplissage de 100% (complet = 100%) aucune compagnie au monde peut se targuer de tels résultats. En janvier 2013, il était de 87% chez AF. Donc, d'où tenez vous vos sources? la précédente étant fausse.
a écrit le 26/05/2014 à 9:49 :
Ces pilotes me font penser aux dockers qui ont tué les ports français. Eux vont tuer la compagnie nationale qui s'éloigne de plus en plus des standards de qualité internationaux.
Réponse de le 26/05/2014 à 13:19 :
De quels standards internationaux parlez vous?
a écrit le 26/05/2014 à 9:43 :
et allez donc...c'est reparti ...la grève
encore et toujours...ces personnels gavés nous cassent les pieds!!!
La Cie ne leur appartient pas :qu'ils se
contenté de piloter leurs avions et qu'ils laissent la Direction piloter la Cie
À chacun son travail et plus de respect
des clients et plus de discipline
On en a marre des syndicats et des
revendications catégorielles

Allez pilotes ,pilotez !!! il n'y a rien à voir
Merci pour les passagers
a écrit le 26/05/2014 à 8:29 :
OK pour les personnels techniques mais KO pour les personnels de cabine ils sont nuls pendant le vol ils ne pensent qu'à leurs petit copains qui sont à bord.
Réponse de le 26/05/2014 à 11:34 :
Arfff, la jalouse! Respirez, soyez heureux!
Réponse de le 26/05/2014 à 12:52 :
Cher M. Voyageur, permettez moi de vous donner un conseil. La prochaine fois que vous prendrez l'avion, oubliez votre agressivité et soyez poli et souriant. Vous verrez que si vous envoyez du positif, vous recevrez du positif. Ce principe fonctionne dans tous les contacts que l'on peut avoir avec nos contemporains.
Réponse de le 26/05/2014 à 13:49 :
Quand vous êtes à bord comme client payant et que l'hôtesse surclasse des petits copains et qu'elle s'occupe tout particulièrement d'eux vous appelez ça comment vous. Vous n'avez pas besoin d'être agressif ou poli vous êtes totalement ignoré.
Réponse de le 26/05/2014 à 19:45 :
@ Ex PNC (d'ailleurs pourquoi Ex? Virée?) je vous invite à mettre votre maxime en exerce, envoyez du positif au client (celui qui paye et vous fait vivre) et vous verrez, vous aurez du positif en retour. Mais comme le dit le message précédent, les migrations vers l'avant des copains/copines noircissent encore un peu plus votre image déjà peu glorieuse ...
Réponse de le 26/05/2014 à 23:06 :
@jul... moi aussi, je suis un passager Lambda . Toutefois, j'aurais juste une question à vous poser : Avez-vous été déclassé ? Avez-vous perdu en service par rapport au prix que vous avez payé ? OU faites-vous JUSTE une crise de jalousie ??
Réponse de le 27/05/2014 à 7:09 :
Déclassé jamais et heureusement! Mais d'autres PAX ou moi même pourraient être surclassés à la place des copains des PNC. Crise de jalousie ... seriez vous jaloux d'un personnel Air France, travailler dans une société moribonde ... Non je ne suis pas jaloux d'eux
Réponse de le 27/05/2014 à 8:46 :
Bonjour , je suis une cliente très fidèle à Air France et je tenais à le signaler .
Le français râle beaucoup dans son coin mais ne sait pas remercier, encourager et féliciter quand il le faut ... C'est pourquoi je prends ma plume pour écrire ( très souvent positivement ) à chacun de mes vols sur AIR FRANCE
Bravo continuez !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :