Grand Paris Express : un contrat à 926 millions d'euros piloté par Vinci

 |   |  201  mots
(Crédits : DR)
La Société du Grand Paris (SGP) a annoncé lundi l'attribution, à un groupement d'entreprises piloté par Vinci Construction, d'un marché de génie civil de 926 millions d'euros pour le Grand Paris Express, futur métro en rocade autour de Paris.

La Société du Grand Paris vient d'attribuer le cinquième des huit marchés de la ligne 15 sud, d'un montant de 926 millions d'euros, à un groupement d'entreprises piloté par Vinci Construction Grands Projets.

Ce groupement d'entreprises est constitué de Vinci Construction Grands Projets, en qualité de mandataire solidaire, et de Spie Batignolles TPCI, Dodin Campenon Bernard, Vinci Construction France, Spie Fondations et Botte Fondations. Il réalisera les travaux de génie civil du tronçon, après la gare Fort d'Issy Vanves Clamart et jusqu'à la gare Villejuif Louis Aragon.

Encore trois marchés pour boucler la Ligne 15

"L'attribution de ce marché porte à près de 2 milliards le montant des engagements de la Société du Grand Paris sur la ligne 15 sud cette année. C'est un signal majeur pour les carnets de commandes des entreprises et pour l'emploi. Les trois derniers marchés de génie civil de la Ligne seront notifiés d'ici à la mi-mai 2017", a commenté Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris.

Le quatrième des huit marchés, d'un montant de 968 millions d'euros avait été attribué le 1er février à un groupement d'entreprises piloté par Bouygues TP.

(Avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2017 à 16:26 :
Bouygues a eu le premier, Vinci le deuxième et je parie qu'Eiffage aura le troisième. Rien ne change en ce bas monde.
Réponse de le 20/02/2017 à 17:16 :
Pourquoi vous préféreriez que ce soit un groupe étranger qui obtienne le marché?
a écrit le 20/02/2017 à 9:08 :
Vinci, première entreprise d'écouté téléphonique privée, ça doit être plus facile pour conquérir les marchés.

Bah si vous me passer mon commentaire sur Beulin vous pouvez me passer celui-là aussi hein, merci.
Réponse de le 20/02/2017 à 15:35 :
> Vinci, première entreprise d'écouté téléphonique privée

Vous ne confondez pas avec Bouygues ? Parce que sinon, je ne vois pas le rapport.
Réponse de le 20/02/2017 à 17:21 :
Merci beaucoup, je mets de suite cette page en marque page.

Camille Poloni avait écrit un article sur rue89 concernant une grève dans un centre privé d'écoutes téléphoniques, je trouvais énorme que cet article soit paru mais grâce à vous je me rends compte que plus aucune référence parlant de la privatisation des écoutes téléphoniques par l'état ne reste sur internet.

J'aurais du être plus prudent et conserver des liens c'est un fait, j'insiste par contre mais en effet je n'ai plus de liens pour le prouver, Vinci était sous sarkozy au moins, peut-être que le gouvernement hollande a tout arrêté dès que cela a commencé à se savoir, il faut dire que comme pratique aberrante on a rarement vu pire, était l'entreprise qui avait le plus de contrats d'écoutes téléphoniques avec l'État.

Mais bien entendu vu que tout a disparu sur internet cela va être difficile de savoir si cette activité oligarchique persiste toujours ou bien si elle a été, enfin, interdite. Par contre Camille Poloni est toujours là elle et devrait pouvoir renseigner les journalistes curieux (faites attention les gars par contre parce que pour que tout disparaisse sur internet de la sorte c'est que c'est un sujet sensible hein).

Encore merci je n'aurais pas cherché si vous n'aviez pas nié. Je vais quand même pas être fiché S pour si peu hein ? :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :