Les Jeux olympiques, "boule de cristal" de l'avenir des Franciliens, selon Bartolone

 |   |  508  mots
La moitié de la planète regarde les JO. Et l'olympisme est un révélateur mondial de l'excellence des entreprises., souligne Claude Bartolone.
"La moitié de la planète regarde les JO. Et l'olympisme est un révélateur mondial de l'excellence des entreprises.", souligne Claude Bartolone. (Crédits : ©FNTP)
Lors de la matinale du "Hub Grand Paris" organisée par "La Tribune", le président de l'Assemblée nationale a assuré que la candidature de Paris aux Jeux d'été 2024 va booster le développement du Grand Paris. L'économiste Christian Saint-Etienne estime, quant à lui, que les JO ne seront pas le moteur attendu de la croissance.

La candidature de Paris aux Jeux Olympiques 2024, en association avec d'autres communes de la région, boostera-t-elle le développement du Grand Paris ? Claude Bartolone en est convaincu.

Invité lors de la matinale Hub du Grand Paris, organisé par La Tribune, vendredi 11 septembre au sein des locaux de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), le président de l'Assemblée nationale s'est montré particulièrement enthousiaste:

"Vous voulez voir l'avenir? Les Jeux Olympiques seront votre boule de cristal !" 

Candidat pour les élections régionales d'Île-de-France, Claude Bartolone estime qu'il ne faut pas attendre que la candidature de Paris soit retenue pour agir.

"Les projets d'aménagement et d'infrastructures peuvent voir le jour plus vite pour les athlètes et surtout les franciliens", dit-il, convaincu par l'exemple de la construction du Stade de France "qui a permis à la ville de se développer économiquement".

Idem pour les transports. Claude Bartolone note que l'organisation des Jeux olympiques doit être un vecteur d'accélération des projets de développement dans ce secteur. Et notamment "pour le RER B dont le tracé est d'une haute importance pour les JO. Une mise au point doit être engagée dès 2016 pour changer les wagons".

Parlant devant un parterre de décideurs économiques, Claude Bartolone n'oublie pas les entreprises françaises:

"La moitié de la planète regarde les JO. Et l'olympisme est un révélateur mondial de l'excellence des entreprises. [...] qui voient l'avenir et inventent la révolution numérique et la transition énergétique."

Le Grand Paris, "une marguerite complètement effeuillée"

Egalement invité à la matinale du Hub, l'économiste et conseiller de Paris, Christian Saint-Etienne s'est montré moins optimiste.

"Le Grand Paris qu'on nous prépare est une marguerite complètement effeuillée. C'est la moitié du grand Paris potentiel: 6,9 millions d'habitants au lieu de 11 millions", a commencé le membre de l'UDI, avant de dénoncer des freins dans la gouvernance du projet.

" Je crains que les JO ne soient pas l'accélérateur du développement économique attendu. Si les Jeux de Londres ont eu un tel effet accélérateur, c'est parce qu'il y a eu une autorité stratégique qui a permis de se servir des JO comme d'un levier. Il aurait fallu créer une autorité du Grand Paris comme l'autorité de Londres qui a la triple responsabilité du développement économique, logement et transport. Là les responsabilités sont éclatées. C'est une métropole sans colonne vertébrale."

Mais tout n'est pas noir non plus. L'économiste estime que la candidature de Paris aux JO sera au moins un accélérateur pour le développement du métro de Paris.

______

>>> VIDEO Intervention liminaire de Claude Bartolone lors du Hub du Grand Paris, un évènement La Tribune

>>> DEBAT JO 2024 : quels leviers pour accélérer le Grand Paris ?

Pour en débattre, Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale ; Pascal Chabot, membre du Directoire, Caisse d'Epargne et Christian Saint-Etienne, économiste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2015 à 15:44 :
les jeux du cirques version moderne ; encore un projet qui va coûter trés ( trop ) cher aux français ,dans le contexte actuel ce genre de dépense ne sert que la gloire des élus qui portent le projet , demandons l'avis des peuples qui ont vécus les derniers jeux olympiques ? on voit le résultat ....
a écrit le 11/09/2015 à 19:54 :
Les franciliens vont-ils être "punis" comme pour Paris 2012 par la non réalisation de la modernisation des transports en commun? Sauf erreur ou omission de ma part.
Faut-il vraiment un événement sportif pour améliorer la vie?
Les franciliens ne mérite-t-il pas mieux comme conditions de transport?
a écrit le 11/09/2015 à 15:20 :
si les JO etaient une solution pour se developper, ca se saurait. Il y a qu a voir a Athenes le resultat. Quand a Sotchi, je suis pret a parier que quasiment tout l argent englouti y a ete en pure perte

Meme c est sur que les JO, c est bien pour parader a la TV pour un president de region ...
Surtout quand c est les contribuable de toute la france qui paient la facture !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :