HTC suspendu de la Bourse taïwanaise après des rumeurs de rachat par Alphabet

 |   |  327  mots
Le HTC U11 a permis au constructeur de smartphones de réaliser un chiffre d'affaires en hausse de 11% par rapport au précédent trimestre.
Le HTC U11 a permis au constructeur de smartphones de réaliser un chiffre d'affaires en hausse de 11% par rapport au précédent trimestre. (Crédits : TYRONE SIU)
La maison-mère de Google pourrait racheter le fabricant de smartphones taiwanais, selon le China Times. HTC fabrique notamment les smartphones Pixel, Pixel XL et Pixel 2 pour Google.

L'avenir de HTC se fera-t-il sous la houlette d'Alphabet ? La maison-mère de Google pourrait racheter d'ici deux jours le fabricant taïwanais de smartphones, affirme le China Times, sans citer ses sources, internes à HTC (lien en chinois). Très partagé, l'article a entraîné la suspension jeudi - les Bourses asiatiques sont fermées à l'heure actuelle - du titre HTC à la demande de la Bourse de Taïwan (Taiwanese Stock Exchange), rapporte la BBC.

Fin août, l'agence Bloomberg rapportait que la firme taïwanaise en difficulté étudiait différentes possibilités pour ne pas couler, allant de la scission de son pôle réalité virtuelle - il produit le casque haut de gamme HTC Vive - à sa vente pure et simple. Bloomberg soulignait alors qu'une vente complète de HTC était moins vraisemblable car il ne s'harmonise pas de manière évidente avec tout autre intervenant.

De 9% à moins de 1% de parts de marché

Pionnier dans les smartphones, HTC a vu sa part de marché s'effondrer au fil des années, passant d'environ 9% il y a cinq ans à moins de 1%, victime de la concurrence de Samsung et Apple dans le haut de gamme et des constructeurs chinois dans l'entrée de gamme et les smartphones à moins de 400 euros. Le Taïwanais a fabriqué les smartphones de Google, le Pixel et Pixel XL, ce qui a embelli son chiffre d'affaires mais la situation économique de l'entreprise reste difficile. D'autant plus que HTC n'a fabriqué qu'un des deux derniers smartphones de la firme de Mountain View, le Pixel 2, la version XL ayant été réalisée par le Sud-Coréen LG.

Au deuxième trimestre, HTC a enregistré une perte nette de 1,95 milliard de dollars taïwanais (53,9 millions d'euros aux taux actuels) pour 16,1 milliards de dollars taïwanais (444 millions d'euros) de chiffre d'affaires, en hausse de 11% par rapport au trimestre précédent grâce notamment au HTC U11, son dernier modèle phare sorti en mai.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :