KissKissBankBank fait entrer Orange dans son capital et lève 5 millions d'euros

 |   |  262  mots
KissKissBankBank veut accélérer son développement à l'international.
KissKissBankBank veut accélérer son développement à l'international. (Crédits : DR)
La société française spécialisée dans le crowdfunding a annoncé une nouvelle levée de fonds après avoir levé 21 millions d'euros sur la seule année 2015. Le groupe veut accélérer son développement international. Il souhaite également s'appuyer sur l'opérateur télécom Orange qui a décidé d'investir massivement dans les FinTech.

Le groupe spécialisé dans le financement participatif KissKissBankBank Technologies a levé 5,3 millions d'euros pour soutenir son développement et voit arriver le fonds d'investissement de l'opérateur télécoms Orange à son capital, selon un communiqué publié vendredi.

Le montant investi par le fonds Orange Digital Ventures, consacré au soutien des jeunes pousses, n'est pas précisé. Ont aussi participé au tour de table la société de gestion de portefeuille Xange Private Equity et des "business angels".

Orange investit dans les FinTech à tout va

"Cette prise de participation vient renforcer Orange Digital Ventures sur une de ses thématiques d'investissement prioritaire, la FinTech. Cela pourrait nous permettre à terme des synergies avec nos services bancaires, un des axes de diversification du groupe", a souligné le président d'Orange Digital Ventures et directeur général délégué de l'opérateur, Pierre Louette.

Orange est en effet entré en janvier en négociations exclusives pour racheter 65% de Groupama Banque, afin de lancer sa propre banque mobile.

Depuis ses débuts en 2009, KissKissBankBank Technologies, qui détient trois plateformes de "crowdfunding" dont KissKissBankBank.com et Lendopolis.com, a permis de collecter 50 millions d'euros, dont plus de 21 millions pour la seule année 2015.

Développement à l'international

Les fonds levés doivent lui permettre de renforcer ses équipes en France et de lancer une quatrième plateforme en 2017 afin que des internautes puissent devenir actionnaires de jeunes pousses françaises. Ils sont censés aussi aider KissKissBankBank.com à poursuivre son développement à l'international, après l'ouverture d'antennes en Belgique, au Canada et en Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :