Vivendi possède désormais 20% de Mediaset

 |   |  269  mots
Vincent Bolloré, le chef de file de Vivendi (maison-mère de Canal+).
Vincent Bolloré, le chef de file de Vivendi (maison-mère de Canal+). (Crédits : Reuters)
Le groupe de Vincent Bolloré poursuit son bras de fer avec le leader privé de la télévision italienne suite à la remise en cause d'un accord de partenariat stratégique.

Vivendi a annoncé mercredi détenir 20% du capital de l'italienMediaset, sur fond de vives tensions entre le groupe de médias contrôlé par Silvio Berlusconi et Vincent Bolloré. Vivendi avait indiqué mardi vouloir monter à 20% du capital de Mediaset, dont il souhaite devenir le deuxième actionnaire industriel.

Le groupe français de médias est engagé depuis cet été dans un bras de fer avec Mediaset à la suite de la remise en cause d'un accord de partenariat conclu en avril prévoyant une alliance autour de la chaîne payante Mediaset Premium et des échanges de participation. Depuis, les deux groupes s'affrontent devant les tribunaux, avec une première audience prévue en Italie en mars. Pour tenter de contrer les ambitions de Vivendi et du président de son conseil de surveillance Vincent Bolloré, Fininvest, la holding de la famille Berlusconi, s'est renforcé au capital de Mediaset, dont il détient désormais 39,775% du capital.

Retour à la table des négociations

Ce jeudi, le gouvernement italien a réagi. Une offre hostile de Vivendi sur Mediaset serait inappropriée, a déclaré mercredi le ministre italien de l'Industrie, Carlo Calenda, qui a dit suivre de près l'évolution de la situation. "Il ne semble pas vraiment qu'une tentative totalement inattendue de rachat hostile d'un des principaux groupes italiens de médias soit la meilleure manière de procéder", déclare le ministre dans un communiqué.

Selon une source au fait du dossier, Vivendi ne vise pas d'offre hostile sur Mediaset mais espère inciter la famille Berlusconi à revenir à la table des négociations.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2016 à 19:12 :
et cette vidéo qui est diffusée derrière le site de la tribune c'est une idée à lui ? C'est à vomir.

Je retiens la marque et je n'irais plus, pas de bol j'étais client.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :