L'assurance vie est-elle le placement préféré des Français ?

 |   |  438  mots
Qui de l'assurance vie ou du livret A garde les faveurs des Français pour placer leurs économies ?
Qui de l'assurance vie ou du livret A garde les faveurs des Français pour placer leurs économies ?
Un sondage Odoxa pour Le Parisien et Linxea présente l'assurance-vie comme le placement préféré des Français. Pourtant, le livret A est plus répandu dans la population...

Quel est le placement préféré des Français ? Cette sempiternelle question n'est pas prête de trouver une réponse définitive. Selon un sondage réalisé par Odoxa pour Le Parisien et Linxea, plateforme en ligne spécialisée dans l'assurance-vie, dont les résultats ont été publiés le 29 novembre 2016, les Français auraient fait de l'assurance vie leur champion. 47% des personnes interrogées possèdent un contrat d'assurance-vie et si on l'y ajoute les personnes qui souhaitent en souscrire un (12%) et celles qui en possédaient un auparavant (10%), on arrive à un total considérable de 69%.

De plus l'assurance-vie est également le placement le plus cité comme meilleur choix afin d'épargner, en étant privilégié par 43% des personnes interrogées, contre 27% pour le livret A et 22% pour le PEL, ces deux derniers souffrant visiblement de la mauvaise image que laisse le niveau actuel de leurs taux de rémunération.

61,1 millions de livrets A

Pourtant, si on se penche sur les statistiques du Livret A publiées par la Banque de France en juillet 2016, on constate qu'au 31 décembre 2015, la France comptait 61,1 millions de livrets A ouverts, pour 65 millions d'habitants. Pour rappel, un épargnant n'est censé ne posséder qu'un seul livret A... Si le chiffre est en légère baisse par rapport à 2014 (61,6 millions de livrets), le taux de détention reste considérable, à 91,2%, soit près du double de celui de l'assurance vie , si l'on se fie au sondage d'Odoxa. Le livret A est donc deux fois plus répandu dans la population Française que l'assurance vie, mais en matière d'encours, le rapport de force est totalement opposé.

En effet, malgré une légère décollecte (100 millions d'euros) en octobre 2016, l'assurance vie reste à un niveau largement supérieur avec 1.621 milliards d'euros présents sur les différents contrats, supports euros et unités de compte confondus. Avec 257,2 milliards d'euros, le livret A ne pèse pas bien lourd mais il est soumis à un plafond de versement de 22.950 euros, alors que l'assurance vie est conçue pour supporter des sommes beaucoup plus importantes. Autre donnée importante, la concentration de 45% de l'encours dans seulement 8% des livrets A, selon les données de la Banque de France au 31 décembre 2015.

En résumé, entre un livret A séduisant le plus grand nombre et une assurance vie représentant un encours beaucoup plus important, déterminer lequel des deux placements est le "préféré" des Français paraît compliqué, surtout que l'on peut également considérer l'immobilier comme un placement, et là, la donne change encore complètement...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2016 à 16:47 :
avec la hausse des taux d'intérêts et la baisse de rémunération c'est pas sur que l'assurance vie va avoir autant de succès les prochaines années car le krach est proche même Sapin le voit venir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :