280 milliards d'euros pour le livret A et le LDD

 |   |  379  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Livret A voit encore sa collecte augmenter, de 1,13 milliard d'euros, au mois de septembre. C'est moins qu'aux mois de juillet et août. Au total, LDD compris, les encours viennent de franchir la barre des 280 milliards.

Le livret A garde la cote. Toujours inquiets face à la crise de la dette, les Français continuent de préférer ce placement, jugé avantageux, avec son taux de rémunération attractif à 2,25% net.

La collecte de ce livret défiscalisé, recensé à plus de 60 millions d'exemplaires fin 2010 par la Banque de France, a atteint 1,13 milliard d'euros en septembre 2011. C?est toutefois moins que lors des deux mois précédents. Sur juillet et août, la collecte avait en effet bondi de près de 5 milliards d?euros, et de 2,91 milliards pour le seul mois d?août, soit le chiffre le plus élevé depuis onze mois. Fin septembre, l'encours total du Livret A atteignait ainsi 211,5 milliards d'euros.

Au total, les sommes déposées sur le Livret A et le LDD ont pour la première fois dépassé 280 milliards d'euros (280,2), dont 211,5 milliards d'euros pour le livret A.

Le taux de rémunération du Livret A est passé le 1er août de 2% à 2,25% en application des règles en vigueur depuis 1986 qui prévoient un ajustement en fonction de l'évolution des taux du marché monétaire et de l'inflation.

A ces relèvements de la rémunération, qui permettent de maintenir celle-ci au-dessus du niveau de l'inflation, s'ajoute la tendance de fond, observée depuis la crise de 2008, favorable aux placements liquides et non risqués, au détriment notamment de l'assurance-vie. En revanche, le Livret de développement durable (LDD) a enregistré de son côté un flux négatif de 0,38 milliard, donnant un encours total de 68,7 milliards d'euros.

Ce dernier devrait d'ailleurs être transformé en Livret de développement industriel durable d'ici début 2012 pour renforcer le financement des PME industrielles françaises.

"Ce nouveau livret permettra de renforcer le financement des PME" industrielles, a rappelé le ministre de l'Industrie Eric Besson. "Je vous confirme que nous achèverons la transformation du Livret de développement durable en Livret de développement industriel durable annoncée cette année par le président de la république", a-t-il ajouté. "Cela devrait intervenir d'ici début 2012 (...) Il y a toute une procédure de consultations en cours et la mesure devrait être prise par arrêté", a également précisé l'entourage du ministre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :