Renault confirme son objectif de marge opérationnelle de 6% en 2009

 |   |  313  mots
Le constructeur automobile a enregistré un résultat opérationnel de 592 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année. Il confirme qu'il atteindra une marge opérationnelle de 2,5% sur l'ensemble de l'exercice 2006. Le groupe prévoit une amélioration de sa rentabilité dès 2007.

Les chiffres publiés par Renault au premier semestre 2006 rassurent. Alors que Peugeot a à l'inverse déçu les marchés (voir ci-contre), Renault affiche une certaine résistance à la conjoncture morose. Le constructeur automobile enregistre un résultat opérationnel de 592 millions d'euros au premier semestre, soit une marge de 2,7%. Le chiffre d'affaires a atteint 21,547 milliards d'euros (+ 0,4%) sur un an.

Ces chiffres permettent au groupe, "dans un environnement marqué par une hausse du coût de l'énergie et des matières premières, de confirmer sa prévision de marge opérationnelle de 2,5% pour l'année 2006". Par ailleurs, le groupe estime qu'il est en mesure d'atteindre une marge opérationnelle de 3% en 2007, puis de 4,5% en 2008 et enfin de 6% en 2009. "En 2007, les résultats seront principalement soutenus par le programme de réduction des coûts accentué, dans le cadre de Renault Contrat 2009, dans toutes les fonctions de l'entreprise", dévoile le groupe. Il précise qu'en 2008 et 2009, la progression des résultats s'accélèrera avec le lancement de sept nouveaux modèles, mais aussi avec la poursuite du développement du groupe à l'international.

"La contribution de la branche automobile au chiffre d'affaires du groupe est en hausse de 0,2% pour atteindre 20,56 milliards d'euros", détaille le groupe dans un communiqué. Renault, qui souffre toujours de la baisse du marché en Europe, ajoute que "la baisse des ventes sur les marchés européens est compensée par la poursuite du développement commercial à l'international, par le lancement des exportations de SM3 à partir de Renault Samsung Motors pour le compte de Nissan, par des variations de change légèrement positives (principalement en Corée et au Mercosur) ainsi que par les autres activités du groupe (ventes de pièces, d'organes et de véhicules complets aux partenaires)".

Vendredi, au lendemain de l'annonce, le titre gagne 1,71% à 86,20 euros en fin de journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :