Dexia achète 75% de DenizBank pour 2,44 milliards de dollars

 |   |  375  mots
La banque va lancer une augmentation de capital d'un milliard d'euros pour financer une partie de l'acquisition de 75% de DenizBank. L'offre valorise la totalité du groupe financier à 3,5 milliards de dollars.

Après de nombreuses tentatives infructueuses, Dexia lance une opération de croissance externe à l'international. La banque franco-belge prend en effet une participation de 75% dans l'établissement financier turc DenizBank pour 2,44 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros). L'offre valorise ainsi la totalité de DenizBank à 3,25 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros). "La transaction a été approuvée par le conseil d'administration de Dexia et devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2006", commente Dexia dans un communiqué. Le prix offert par Dexia représente 16,7 fois le bénéfice net de DenizBank attendu pour 2006.

Pour financer une partie de l'opération, Dexia va lancer une augmentation de capital d'un milliard d'euros. Les conditions de cet appel au marché seront dévoilées ultérieurement, souligne Dexia. "La transaction devrait avoir un effet relutif (positif) sur le bénéfice par action dès 2006", rassure la banque franco-belge.

Le groupe estime en outre qu'à la suite de l'acquisition, et de son financement, le ratio de solvabilité des fonds propres de base (Tier 1) de Dexia devrait être supérieur à 8,5%. Ce qui reste un bon niveau. La note financière de l'établissement devrait en outre rester les mêmes. L'agence de notation Standard & Poors a d'ailleurs confirmé la note AA/A-1+ de Dexia, avec une perspective stable.

"DenizBank est actuellement une institution très rentable, dégageant une rentabilité des fonds propres de 23,4%", explique Dexia dans son communiqué. En outre, le groupe estime qu'il y a de nombreuses synergies à réaliser.

Pour Axel Miller, administrateur délégué de Dexia, qui a remplacé Pierre Richard le 1er janvier, cette acquisition "offrira à Dexia une opportunité unique pour devenir un acteur de premier plan sur le marché turc. Cet accord est une étape importante pour Dexia. Nous envisageons une expansion dans un pays comme la Turquie depuis plusieurs années. Avec DenizBank, nous avons trouvé le partenaire idéal eu égard à nos ambitions dans l'ensemble de nos domaines d'activité. Nous sommes convaincus que ce projet sera très rapidement générateur de valeur".

En Bourse, cette annonce a été plutôt mal accueillie, avec un repli sensible du titre dans la matinée. Après s'être reprise à mi-séance, l'action clôture sur une baisse de 2,40% à 19,15 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :