Forte hausse des bénéfices pour Arkema au troisième trimestre

 |  | 293 mots
Lecture 1 min.
L'ancienne filiale de Total a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net pro forma en hausse de 57,1% à 22 millions d'euros. Le groupe chimique confirme ses objectifs pour 2006.

Le groupe chimique Arkema, ancienne filiale de Total, a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net proforma en hausse de 57,1% à 22 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 1,426 milliard (+2,4%). Ces résultats sont en ligne avec les prévisions des analystes. Les efforts liés à la restructuration et les hausses des prix de vente expliquent une bonne part de la croissance soutenue. Fort de ces bons résulats à fin septembre, Arkema, dont les actions sont côtées à la Bourse de Paris depuis la mi-mai a confirmé ses objectifs annuels.

Dans un communiqué publié ce mercredi matin avant l'ouverture des marchés, le groupe "confirme ses objectifs" pour 2006 de dégager un Ebitda (résultat d'exploitation) courant dans le haut de la fourchette de "croissance de 10 à 15%" et un "résultat net positif en très fort redressement par rapport aux années antérieures". Ces prévisions intègrent "une conjoncture moins favorable qu'en 2005, notamment dans les acryliques, le maintien du prix des matières premières et de l'énergie à des niveaux élévés sur la fin de l'année" précise encore Arkema.

Sur l'ensemble de l'année, l'ex-filiale de Total devrait dépenser en investissement quelque 350 millions d'euros, chiffre qui inclut les coûts liés au plan de restructuration de son activité de chlorochimie. A fin septembre, le groupe précise que sa dette s'élevait à 317 millions.

Mardi, le groupe a annoncé son projet de céder Cerexagri, sa division agrochimie qui réalise un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros. C'est l'indien United Phosphorus Limited (UPL) qui devrait s'en porter acquéreur pour un peu plus de 110 millions d'euros.

A la Bourse de Paris, le titre Arkema progresse de 1,28% à 39,70 euros en fin de séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :