Un master de l'INSEAD sur-mesure pour Macquarie

 |   |  340  mots
En leur offrant une formation d'excellence et exclusive, la banque australienne vise à attirer et fidéliser les meilleurs professionnels.

Malgré quelque 70.000 CV reçus l'an dernier, Macaquarie ne recule devant aucun sacrifice pour s'offrir les meilleurs professionnels. La banque australienne, en forte croissance, vient de signer un accord inédit avec la très réputée école de Fontainebleau. L'INSEAD (Institut Européen d'Administration des Affaires) proposera ainsi un master en finance exclusif aux employés de l'institution.

Ce programme sera disponible dès le début de l'année 2007 pour l'ensemble des employés de la banque d'investissement. Il est entièrement financé par l'entreprise, sauf naturellement en cas d'échec au diplôme. Il vise en priorité les jeunes, qui seront sélectionnés sur leurs performances et leur potentiel. Ils devront naturellement répondre aux critères d'excellence de la business school depuis la sélection jusqu'au diplôme.

Culture internationale

"C'est véritablement une façon innovante pour une banque de premier plan de participer à la formation de ses employés et d'investir dans des talents. Je suis certain que cet investissement sera très profitable à Macquarie année après année", estime Frank Brown, responsable de formation à l'INSEAD.

"Grâce à l'environnement multiculturel de l'INSEAD, ces candidats acquerront une forte ouverture d'esprit leur permettant de travailler efficacement à l'international", ajoute-t-il. L'INSEAD dispose de deux campus en région parisienne et à Singapour.

Les élèves passeront 14 semaines sur les deux campus sur une période de 4 ans ainsi qu'en Australie et aux Etats-Unis. Au programme, des cours de finance, comptabilité et management dans le contexte de la banque d'investissement. À cela s'ajoutent du e-learning et des activités virtuelles de travail en équipe.

"Le fait de pouvoir apprendre tout en gagnant sa vie fait partie des multiples avantages de ce programme", souligne Nicholas Moore, patron de la banque d'investissement. Macquarie entend faire de ce programme un atout majeur pour le développement professionnel de ses recrues. Et vise des centaines de candidatures à l'horizon 2010.

Une initiative que des institutions telles Morgan Stanley et Merrill Lynch avaient déjà menée avec des établissements de renom à l'étranger.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :