Et si l’on visitait le désert du Néguev ?

 |   |  691  mots
Ceux qui recherchent l'authenticité pourront vivre l'expérience du légendaire accueil des bédouins pour une nuit sous leurs vastes tentes noires.
Ceux qui recherchent l'authenticité pourront vivre l'expérience du légendaire accueil des bédouins pour une nuit sous leurs vastes tentes noires. (Crédits : Rafael Ben-Ari - Fotolia.com)
Tous les amoureux des déserts vous le diront : aucun ne se ressemble. Aussi, quand vous vous aventurerez dans le sud d’Israël, le désert du Néguev et ses 13 000 km2 ne manqueront pas de vous surprendre, même si vous avez déjà bourlingué sous d’autres latitudes…

Des lumières de Tel-Aviv aux portes du désert

Après avoir quitté (avec un peu de regrets...) Tel-Aviv, ses plages de sable fin et sa vie nocturne animée, en route pour le sud du pays, à Beer-Sheva, capitale du Néguev, que l'on dit fondée par Abraham en personne ! Ville bédouine durant l'époque ottomane, elle est à présent une métropole moderne dont les bâtiments de verre et de pierre s'élèvent fièrement aux portes du désert.

Au cœur du désert, une merveille de la nature

Après 80 km environ, se trouve le stupéfiant cratère de Mitspé-Ramon, un site naturel unique au monde de 300 mètres de profondeur, 37 km de long et 7 km de large. Au Centre d'observation, vous découvrirez la faune et la flore du désert et en apprendrez plus sur l'histoire géologique tourmentée de ces lieux étranges.

Dans le cratère, vous aurez le choix de laisser vos empreintes à pied, à VTT ou en 4x4. Tout autour ont fleuri de nombreuses curiosités, dont... une incroyable ferme de lamas et d'alpagas. Née de l'imagination audacieuse d'un couple de jeunes israéliens de retour du Pérou, l'exploitation prospère depuis plus de 20 ans. Ces animaux attachants se sont parfaitement adaptés dans cet environnement et viendront familièrement vous bousculer quand vous visiterez leur enclos !

Le soir venu, les plus aventureux passeront une nuit inoubliable dans le cratère à la belle étoile, ceux qui recherchent l'authenticité pourront vivre l'expérience du légendaire accueil des bédouins pour une nuit sous leurs vastes tentes noires. Enfin, pour ceux qui tiennent au confort moderne, l'hôtel Beresheet, l'un des plus beaux du pays, offre de vastes chambres (dont certaines avec piscine individuelle !) et un service luxueux. Face au désert, la vue sur le cratère est à couper le souffle, de jour comme de nuit.

De la sérénité du désert aux rivages de la mer Rouge

Après cette escale hors du commun, un long trajet à travers le désert s'annonce (oui 150 km dans ce pays, c'est une longue distance...) pour atteindre Eilat, à l'extrême sud du pays.

Située au bord de la mer Rouge, cette ville est appréciée des amateurs de plongée, car ses fonds sont riches de nombreuses espèces et notamment de coraux spectaculaires qui ont fait sa réputation. Balades en mer, baignades avec les dauphins ou tout simplement trempette dans une eau chaude, claire et limpide : vous aurez l'embarras du choix ! Si vous le pouvez, ne manquez pas le RedSea Jazz Festival qui se déroule chaque année à la fin du mois d'août.

Et si plus rien ne vous arrête et que l'envie vous poursuit de découvrir d'autres splendeurs, plus historiques celles là, voici 2 suggestions :

  • Un dernier tour à l'intérieur des terres israéliennes : Timna, le parc national du Neguev, se trouve à 25 km au nord d'Eilat. Là-bas, admirez la vallée des anciennes mines de cuivre du roi Salomon, un petit temple égyptien et d'autres vestiges archéologiques
  • Une incursion au-delà dans le Royaume de Jordanie : franchissez la frontière en excursion collective organisée (unique moyen de passer celle-ci) pour visiter la légendaire ville nabatéenne de Petra construite dans le roc sur le chemin des caravanes au VIème siècle avant notre ère. Steven Spielberg y a tourné les plus célèbres scènes d'« Indiana Jones et la dernière croisade ».

 Après cette traversée du désert du Néguev, il faudra songer à retrouver la civilisation. Pour cela, à défaut de prendre la route, les vols intérieurs vous ramènent à Tel-Aviv en moins de 2 heures ou repartez directement vers nos climats depuis l'aéroport international d'Ovda à proximité d'Eilat.

>> La Terre Sainte, l'histoire d'un commencement 8J/7N à partir de 1439 €

>> De Nazareth à Jérusalem, sur les routes de la Terre Sainte 8J/7N à partir de 1049 €

>> Et pour plus de destinations retrouvez notre espace voyage

>> Créez votre voyage sur mesure

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2014 à 22:45 :
je préfère Gaza,ouiiiiiiii.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :