Les marchés transportés par FedEx

 |  | 172 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Tribune)
Le deuxième trimestre 2009/2010 s'achève sur un bénéfice supérieur de 38 % à l'objectif du groupe.

Une entreprise qui rehausse ses objectifs de résultats, c'est toujours enthousiasmant. Surtout lorsqu'il s'agit de FedEx, considéré comme un baromètre de l'économie mondiale.

Le groupe américain, qui transporte de par le monde aussi bien du matériel industriel que des documents financiers, a indiqué hier soir que le deuxième trimestre 2009/2010 (septembre à novembre), s'était achevé sur un bénéfice par action de 1,10 dollar, supérieur de 38 % à son objectif ! Le transporteur invoque « l'amélioration significative » de la demande, particulièrement dans les pays émergents d'Amérique Latine et d'Asie. Mais pas seulement.

Les livraisons aux Etats-Unis s'améliorent également, assure FedEx. Un signe supplémentaire de la convalescence de la première économie du monde, après les chiffres de l'emploi publiés vendredi. Pour mémoire, l'an dernier à la même époque, FedEx multipliait les « profit warnings. » La réaction de la Bourse ne s'est pas fait attendre : FedEx a grimpé de 3,1 % hier, dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :