Wall Street prudente à la veille de la publication du PIB

Après avoir mis mercredi un terme à quatre séances consécutives de baisse, les places américaines évoluent à nouveau dans le rouge ce jeudi, malgré le repli plus important que prévu des inscriptions chômage.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Wall Street repart légèrement à la baisse ce jeudi, après avoir mis un terme la veille à quatre séances consécutives de baisse. Les inquiétudes sur la conjoncture américaine restent grandes, à deux jours de la publication de la deuxième estimation du Produit intérieur brut (PIB). Les marchés anticipent une révision à la baisse de l'estimation initiale de la croissance de l'activité (+2,4%). Si le repli plus important que prévu des inscriptions chômage a apporté un peu d'air à l'ouverture, la stagnation de l'activité manufacturière dans la région de Kansas City a ravivé les craintes.

Vers 19h15, le Dow Jones perd 0,31% à 10.029 points, le Nasdaq recule de 0,42% à 2.133 points et le S&P 500 cède 0,26% à 1.053 points.

Sur le front de statistiques, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé la semaine dernière aux Etats-Unis avec 473.000 dossiers déposés. Cette baisse est plus importante que les prévisions des économistes. Ces derniers misaient en effet sur 490.000 demandes d'allocations. La semaine précédente, le ministère du Travail avait recensé 504.000 demandes (chiffre révisé en hausse par rapport à une estimation initiale de 500.000), le niveau le plus élevé depuis la semaine close le 14 novembre 2009.

Du côté des valeurs, 3PAR recule de 1,23% à 23,43 dollars. La société spécialisée dans le stockage de données a accepté ce jeudi une nouvelle offre de rachat émanant de Dell (+0,55% à 11,85 dollars). Ce dernier propose 24,30 dollars par action, soit 30 cents de plus que l'offre présentée lundi par Hewlett-Packard (+0,42% à 38,40 dollars). Cela représente une prime d'environ 150% par rapport à la valeur du titre 3PAR avant la première proposition de Dell. Le deuxième fabricant américain d'ordinateurs avait initialement offert 18 dollars par action. La concurrence de HP l'a donc forcé à relever de manière significative sa proposition. Mais les investisseurs tablaient sur un prix encore plus élevé, l'action 3PAR ayant grimpé au-delà des 26 dollars.

Guess plonge de 11,14% à 33,97 dollars après avoir livré des prévisions annuelles décevantes. Le distributeur de vêtements table sur un bénéfice par action (BPA) compris entre 2,80 et 2,85 dollars cette année, alors que le consensus des marchés est actuellement fixé à 2,92 dollars. Ses ventes devraient être comprises entre 2,35 et 2,40 milliards de dollars, contre 2,39 milliards attendus. Au deuxième trimestre, Guess a dégagé un bénéfice net de 67 millions de dollars, une performance légèrement supérieure aux prévisions. Son chiffre d'affaires (577 millions de dollars) est conforme aux attentes.

Enfin, Medtronic progresse de 1,59% à 27,55 dollars. UBS a pourtant abaissé d'"acheter" à "neutre" sa recommandation sur titre du spécialiste des équipements médicaux. L'intermédiaire a également fortement réduit son objectif de cours sur la valeur en le ramenant à 33 dollars, contre 53 dollars auparavant. Medtronic avait plongé de près de 11% mardi en raison d'une prévision de chiffre d'affaires nettement inférieure aux attentes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.