Gemalto entouré après l'annonce d'une première mondiale dans le paiement sans contact

 |   |  403  mots
Copyright Reuters
Gemalto, numéro un mondial de la sécurité numérique, a annoncé la certification de son logiciel de paiement NFC pour téléphone mobile par Mastercard. Intervenant après un flux de nouvelles nourri et positif depuis le début de l'année, les investisseurs ont applaudi.

Gemalto enchaîne les annonces positives. Après avoir fait état de nombreux contrats et collaborations depuis le début de l'année avec des groupes bancaires, des administrations ou encore des groupes de télécoms et délivré des résultats annuels au titre de 2010 de bonne facture, la société née de la fusion entre Gemplus et Axalto vient d'annoncer un première mondiale : la certification de son application de paiement GSM sans contact (NFC) de la part de Mastercard .
"Avec cette nouvelle certification de MasterCard, Gemalto est le premier sur le marché à permettre aux banques et aux opérateurs mobiles d'offrir à tous leurs clients un moyen de paiement mobile sécurisé, innovant et pratique », indique Jean-Claude Deturche, vice-président solutionsbancaires mobiles chez Gemalto.

Les investisseurs apprécient une fois de plus la nouvelle. Le titre s'est adjugé 2,13 %, portant à 10,51 % sa progression depuis le 16 mars. Sur l'année, l'action qui se négocie 15 fois les résultats estimés pour 2011 gagne 11,40 %.

Gemalto, qui a annoncé mardi son alliance avec le géant américain des cartes de crédit Mastercard dans le domaine du paiement sans contact par mobile, a indiqué avoir obtenu pour ses produits NFC, ou "near field communications" (communication de proximité), une certification de la part de Mastercard, qui ouvre la voie à de nouveaux lancements commerciaux.

 "Au Royaume-Uni, Gemalto s'associe notamment à une institution financière de premier rang et à un opérateur mobile d'envergure mondiale pour déployer cette solution certifiée MasterCard", a ajouté l'entreprise, sans toutefois nommer ses partenaires. A l'échelle mondiale, les paiements effectués sans contact pourraient atteindre 110 milliards de dollars (81 milliards d'euros) en 2014, contre quelque 30 milliards de dollars en 2012, selon les données de Juniper Research.

Un téléphone sur six en activité dans le monde sera équipé d'une puce NFC d'ici à 2014, selon les estimations du même groupe de recherche. En France, le premier lancement commercial de paiement sans contact par mobile a eu lieu en mai 2010 à Nice, où les opérateurs et NRJ Mobile, avec BNP Paribas et Crédit mutuel-CIC, ont équipé 3.000 Niçois d'un téléphone compatible et plus de 1.000 commerçants d'un terminal capable d'interagir pour gérer les paiements.

Nice devrait servir de modèle pour lancer le 'sans contact' dans neuf autres villes françaises, dans le cadre de projets-pilotes décidés en janvier par le ministre de l'Industrie Eric Besson.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :