La Bourse de Tokyo dans le vert grâce l'intervention sur le yen

Le marché nippon a rebondi légèrement (+0,23%) après l'intervention du gouvernement sur le marché des devises pour contrer l'appréciation du yen.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 0,23% jeudi, portée par une double intervention monétaire des autorités nipponnes visant à freiner la progression du yen et soutenir l'économie. L'indice Nikkei a gagné 22,04 points à 9.659,18 tandis que le Topix, plus large, a cédé 0,39 point (0,05%) à 826,36.

Le Japon met tout en oeuvre pour contrer la hausse du yen. Les autorités japonaises sont intervenues jeudi sur le marché des devises pour freiner la progression du yen qui fragilise la reprise de l'économie nipponne après le séisme et le tsunami du mois de mars. Dans la foulée, la Banque du Japon (BoJ) a assoupli encore davantage sa politique monétaire jeudi en renforçant son programme de rachats d'actifs, anticipant d'une journée sa décision sur le taux directeur, qu'il a maintenu à un très bas niveau, entre 0,0% et 0,1%.

Cette intervention a tiré le yen à la baisse face au billet vert, autour de 79 dollars contre 77 dollars auparavant, profitant aux exportateurs. Toyota Motor a gagné 0,64%, Mitsubishi Motor 4,08%, Casio Computer 1,66% et Canon 0,95%. Hitachi et Mitsubishi Heavy Industries ont pris respectivement de 1,73% et 3,44% sur des rumeurs de fusion.

Mais certains acteurs du marché redoutent que les difficultés économiques et budgétaires aux Etats-Unis et en Europe ne limitent l'impact de cette dernière intervention monétaire. Le dollar pourrait notamment perdre de nouveau du terrain si les prochaines statistiques mensuelles de l'emploi américain, attendues vendredi, venaient renforcer les inquiétudes quant à la vitalité de l'économie américaine.

"L'impact de cette intervention pourrait se dissiper rapidement, le sentiment que le yen reste une devise refuge restant inchangé du fait des inquiétudes sur l'économie mondiale", commente Makoto Nagahori, d'Instinet.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.