L'opérateur boursier londonien prêt à s'offrir LCH.Clearnet

 |   |  302  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe britannique London Stock Exchange ( LSE ) a fait une offre pour prendre le contrôle de LCH.Clearnet, l'une des dernières chambres de compensation indépendante en Europe.

Le mouvement de consolidation des grandes plateformes boursières se poursuit. Ainsi, le groupe britannique London Stock Exchange ( LSE ), opérateur des Bourses de Londres et de Milan, a fait une offre pour prendre le contrôle de LCH.Clearnet, considérée comme la dernière chambre de compensation européenne indépendante.

LSE a confirmé une information parue ce vendredi dans le Financial Times. "Nous sommes en discussions avec LCH.Clearnet pour une éventuelle transaction", a indiqué LSE dans un communiqué, précisant que les discussions n'en étant qu'au début. Le groupe n'a pas détaillé le prix de son offre, ni si l'offre portait sur tout ou partie du capital. Selon le FT, l'offre de LSE valoriserait LCH.Clearnet à 1 milliard de livres, soit 1,13 milliard d'euros.

Les chambres de compensation assurent une fonction centrale pour les marchés réglementés. Elles sont aussi de plus en plus importantes sur les marchés de gré à gré: elles assurent la sécurité des opérations entre vendeurs et acheteurs, jouant en dernier ressort le rôle de fonds de garantie.

Cette offre intervient après l'échec d'une tentative de fusion entre LSE et son concurrent canadien TMX, gestionnaire des Bourses de Toronto et Montréal. La fusion était censée donner naissance à un nouveau groupe transatlantique capable de mieux rivaliser avec le futur ensemble formé par Deutsche Börse et Nyse Euronext.

Dans la bataille que se livrent les grandes Bourses mondiales, LCH.Clearnet est donc devenu un enjeu de taille. Déjà, le 17 juin dernier, le groupe Nasdaq OMX s'était dit intéressé pour prendre une part minoritaire dans LCH.Clearnet. Tandis que le même mois, le PDG de NYSE Euronext, Duncan Niederauer annonçait qu'il travaillait avec Markit pour lancer une offre sur LCH.Clearnet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :