La peur de la déflation

Chaque matin, l'édito de Marc Fiorentino...
Marc Fiorentino | Bloomberg
Marc Fiorentino | Bloomberg

MonFinancier

 

Ben Bernanke a, pour l'instant, réussi son virage hier en annonçant une réduction des liquidités tout en provoquant une hausse des marchés. Il a promis pour cela des taux zéro pour longtemps, très longtemps. L'inquiétude de la FED et des autres banques centrales c'est bien évidemment la croissance et l'emploi mais leur vraie peur c'est la déflation, à l'image de celle qu'a subie le Japon 20 ans.


L'absence d'inflation est un élément clé des politiques des banques centrales.
Si les banques centrales comme la FED hier et les autres peuvent promettre des taux d'intérêt à zéro ou presque pour longtemps, c'est bien sûr parce que l'économie ne rebondit pas vraiment mais c'est surtout parce qu'il n'y a toujours pas d'inflation. Cela fait des années que des milliards de milliards se déversent sans qu'aucune signe d'inflation n'apparaisse


C'est perturbant
Si malgré la masse de liquidités, l'inflation est absente, c'est que nous sommes dans un cycle majeur de déflation. Et rappelons que pour tous les pays développés, le cauchemar à éviter ce sont les vingt ans de déflation à la Japonaise.

Les explications principales pour cette absence d'inflation ?
Elles sont multiples :entre autres, la démographie de pays qui vieillissent, le monde de l'internet qui a introduit la gratuité et la comparaison et donc la baisse des prix, le changement de modèle Chinois qui pèse sur le prix des matières premières, et le grand désendettement des ménages notamment aux Etats Unis. On parle beaucoup du chômage pour expliquer la politique des banques centrales, je pense que leur peur principale c'est l'absence d'inflation.

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.