Spie reporte son introduction en Bourse

 |   |  364  mots
Spie ne souhaite pas connaitre le même sort réservé aux entrées en Bourse de Rocket et Zalando à Francfort. La plus grosse introduction en Bourse de l'année est donc ajournée.

MonFinancier

L'introduction en Bourse présentée comme la plus grosse de l'année à Paris est finalement reportée. Devant le manque d'intérêt des investisseurs, Spie a opté pour la prudence et a ainsi décidé de revoir son calendrier en raison « de conditions de marché devenues particulièrement volatiles. Le groupe tient à préciser qu'il ne s'agit que d'un report et non d'une annulation. 

Deux sources au fait du dossier avaient indiqué mercredi à 'Reuters' que Spie avait des difficultés à les investisseurs dans un contexte de marché difficile et que le carnet d'ordres n'était pas rempli à la veille de la clôture et de la fixation du prix définitif de l'introduction en Bourse. 

Le groupe d'ingénierie électrique espérait lever jusqu'à 1,2 milliard d'euros afin de réduire son endettement et de soutenir sa stratégie de développement et de croissance.

Mais les conditions de marché viennent d'avoir raison de l'enthousiasme de la société postulante. Avec un CAC40 en proie à des chutes de tension, le climat actuel n'incite pas à se jeter tête baissée dans le grand bain de la Bourse. Surtout, Spie ne souhaite pas connaitre le même sort réservé aux entrées en Bourse de Rocket et Zalando à Francfort. Pour sa première semaine de vie boursière, Rocket, incubateur allemand de start-up a chuté de 22 % et Zalando n'a pas fait hurler de plaisir les opérateurs avec une chute de 17% de son titre en l'espace de quelques jours... Piètres scores que le spécialiste d'ingénierie électrique ne souhaite pas avoir à son palmarès.... 

Le report de l'opération Spie pourrait amener Elis à revoir ses plans. Le spécialiste de blanchisserie industrielle est l'autre grosse entrée en Bourse attendue pour cet automne. Selon 'Les Echos', certains rendez-vous entre analystes et investisseurs, prévus ces jours-ci, ont été annulés. 

Ce report fait penser à celui de Verallia, la filiale verre de Saint-Gobain, dont l'entrée en Bourse a été reportée sine die le jour même de l'opération, en juin 2011.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :