Atos cède à ses actionnaires 23,4% du capital de sa filiale Worldline

 |   |  440  mots
(Crédits : Philippe Wojazer)
Le géant informatique français Atos va céder à ses actionnaires 23,4% de sa filiale de paiement électronique Worldline, conservant 27,4% du capital de l'entreprise, a-t-il indiqué mercredi dans un communiqué.

Atos a également annoncé un chiffre d'affaires de 12,26 milliards d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2018, en hausse de 1,2% à périmètre et taux de change constant. Le groupe a publié une marge opérationnelle de 10,3% du chiffre d'affaires, légèrement en retrait par rapport à sa prévision d'octobre, qui prévoyait une marge opérationnelle aux alentours de 10,5%.

Atos tient mercredi une "journée investisseurs" au cours de laquelle il va présenter son nouveau plan à trois ans. Le groupe de plus de 120.000 salariés, présidé par l'ancien ministre Thierry Breton, a connu une année difficile sur le plan boursier, son action ayant perdu plus de 40% de sa valeur. Le titre avait notamment beaucoup baissé en octobre, lorsque le groupe avait révisé à la baisse sa prévision de croissance organique du chiffre d'affaires et sa prévision de rentabilité.

L'action, qui avait dépassé les 130 euros en octobre 2017 et cotait toujours plus de 105 euros à la fin du mois de septembre dernier, a clôturé mardi à 75,80 euros. Elle a néanmoins été dopée mercredi matin par l'annonce de l'opération de cession, prenant à 9H16 8,17% à 81,78 euros, dans un marché en hausse de 0,35%.

Recentrage des activités d'Atos

L'action Worldline, qui se situe aujourd'hui à peu près à son niveau d'il y a un an, a en revanche perdu 1,60% à 46,74 euros.

Après le transfert des actions Worldline aux actionnaires d'Atos, "Atos concentrera ses activités en tant que 'pure player' dans le secteur du digital, tandis que Worldline bénéficiera d'un profil de liquidité optimisé et d'une capacité renforcée pour saisir les opportunités dans le cadre de son marché", a souligné Atos dans son communiqué.

Les actionnaires d'Atos recevront deux actions Worldline pour cinq actions Atos détenues, a précisé Aros, ajoutant que la transaction avait été approuvée par le conseil d'administration de Worldline mardi.

"Les modalités techniques de la transaction proposée sont actuellement en cours d'examen et seront soumises au vote des actionnaires d'Atos lors de l'assemblée générale ordinaire qui se tiendra le 30 avril 2019", selon la même source.

Atos a également publié dans son communiqué ses objectifs pour 2019.

Le groupe prévoit une croissance organique du chiffre d'affaires de 2 à 3%, une marge opérationnelle de 11,5% à 12% du chiffre d'affaires, et un flux de trésorerie disponible de 0,9 milliard à 1 milliard d'euros.

Hors Worldline, qui doit être sorti du périmètre après la cession des titres aux actionnaires d'Atos, l'entreprise prévoit une croissance organique du chiffre d'affaires de 1 à 2%, une marge opérationnelle de l'ordre de 10,5% du chiffre, et un flux de trésorerie disponible de 0,6 à 0,7 milliard d'euros.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :